Accueil / ACTUALITES / CANCER DU COL ET MÉNINGITE : 150 jeunes filles et 400 enfants vaccinés

CANCER DU COL ET MÉNINGITE : 150 jeunes filles et 400 enfants vaccinés

L’Asbef a fait vacciner, ce samedi, 150 jeunes filles âgées de 9 à 16 ans et 400 enfants de 2 à 5 ans, contre le cancer du col de l’utérus et la méningite. Une campagne de vaccination cumulée à un don d’habits pour les populations défavorisées des communes d’arrondissement de Dakar.

Le cancer du col de l’utérus est une malade qui tue beaucoup de personnes en Afrique. Et au Sénégal, 75% des femmes vont se faire consulter à un stade très tardif. De ce fait, elles ont peu de chance de guérir.  Les chiffres sont assez inquiétants. 795 femmes en meurent, chaque année. Aussi, pas moins de 1700 cas du même type de cancer sont-ils décelés, chaque année, chez les femmes, toujours dans ce pays. Pour réduire ce fardeau voire l’anéantir, l’Asbef a fait vacciner des centaines de jeunes filles au cancer du col, les protégeant quasiment contre cette métastase. Les personnes issues de milieux défavorisés sont ciblées et choisies par les communes d’arrondissement, en relation avec les postes de santé et les Ocb, sous la supervision du gynécologue de l’Asbef. Le coût du vaccin contre le cancer du col de l’utérus demeure, malgré tout, “exorbitant (57.000 francs Cfa) et n’est pas à la portée de tout le monde”, a indiqué le directeur des programmes de l’Asbef, Moussa Mané, en marge de la journée de la vaccination. Laquelle visait à développer un partenariat avec les collectivités locales, notamment les mairies de Derklé et de Grand-Yoff (Dakar), mais également, avec les organisations communautaires de base, pour améliorer l’accès des populations aux services de santé de la reproduction. Ce modèle, selon M. Mané, permet de démarrer les activités au niveau communautaire, à partir des causeries dans les quartiers, la référence au niveau des structures de santé, les consultations prénatales, les accouchements, la planification et la prise en charge de l’enfant, jusqu’à l’âge de 5 ans.  L’Asbef a ainsi mis en place ce continuum de services qui part du niveau communautaire jusqu’à la prise en charge de l’enfant jusqu’à 5 ans, pour la méningite. Aussi, l’Asbef compte-t-elle porter le plaidoyer auprès des parlementaires, pour que l’Etat puisse intervenir, afin d’arriver à intégrer le vaccin dans le Programme élargi de vaccin (Pev).

Mouhamadou BA

À voir aussi

Grâce accordée à Woury Diallo: Les terribles révélations de Macky

Le trafiquant de médicaments Amadou Oury Diallo qui a bénéficié  d’une grâce présidentielle relève d’une …

Thiès : Une femme enceinte, agent à La Poste meurt par pendaison

Khady Fall, 39 ans, a été retrouvée morte, pendue aux grilles de la fenêtre de …