Accueil / POLITIQUE / Candidature à la présidentielle de- Le «oui, mais» de Bamba Dièye

Candidature à la présidentielle de- Le «oui, mais» de Bamba Dièye

Cheikh Bamba Dièye est prêt pour l’élection présidentielle de 2019. Mais sauf que, dit-il, ‘’j’appartiens à un parti politique. C’est le parti qui va décider si je le serai ou pas ».

Le leader du FSD/BJ est dans les starting-blocks pour la présidentielle de 2019. Il a lâché ouvertement ses ambitions présidentielles, promettant de supprimer le HCCT et le CESEE qu’ils considèrent comme des réservoirs de transhumants », a-t-il attesté. ‘’Si je suis élu, je vais dissoudre l’Assemblée nationale et diminuer le nombre de députés’’, a juré Cheikh Bamba Dièye, invité de l’émission Grand Jury de la Rfm. ‘’Je vais ramener le nombre de députés à 100 et mettre en place un institut  pour former des Sénégalais qui auront pour mission de booster le développement du pays’’, ressasse-t-il. Le Secrétaire général de la Fsd/Bj qui se pose déjà en candidat en 2019, est à l’écoute de son parti pour matérialiser sa promesse de campagne avant l’heure. ‘’J’ai envie d’être candidat. Oui, j’ai les moyens de me présenter. Oui, je suis prêt, mais j’appartiens à un parti politique. C’est le parti qui va décider si je le serai ou pas»,  a-t-il souligné. Toutefois, il prône une candidature unique de l’opposition, mais il y a d’abord, précise-t-il, des accords à mettre en place. ‘’Nous sommes une coalition durement touchée Mànkoo taxawu Sénégal. Le Conseil Constitutionnel a accepté la candidature de Khalifa Sall mais on lui a privé de ses droits », a-t-il fait savoir

Khady Thiam COLY  

À voir aussi

Mandat des députés: Me Sèye pour une prolongation jusqu’en 2024

Le leader de la Coalition pour l’Emergence (CPE) propose la prolongation du mandat des députés …

Retour de Khalifa et Cie : Cacophonie au Ps

Au Parti socialiste, l’on ne parle pas le même langage sur le retour des exclus. …