Accueil / POLITIQUE / Candidature unique de l’opposition Une équation impossible pour Habib Sy

Candidature unique de l’opposition Une équation impossible pour Habib Sy

Ceux qui s’attendent à un miracle pour la désignation d’un candidat unique ou commun de l’opposition en 2019, peuvent vite déchanter. Cela relève du domaine de l’impossible, selon Habib Sy.

Habib Sy persiste et signe et coupe l’herbe sous les pieds des théoriciens d’une candidature unique de l’opposition. ‘’Un consensus autour d’un candidat commun et unique pour tous, relève de l’impossible’’, a réitéré l’initiateur du Pacte populaire de l’opposition (PPO). Selon le leader du Parti Espoir et Modernité (PEM), il est même difficile, sinon téméraire, de s’imaginer, dans le contexte de la politique actuelle, qu’il y ait eu une candidature unique ou commune de l’opposition. Une candidature unique de l’opposition à la présidentielle de 2019 est l’idéal, mais ce scénario est impossible à cause du système politique sénégalais, mais aussi à cause des ambitions des uns et des autres », explique-t-il. « C’est pourquoi, dit-il, notre parti (Parti Espoir et Modernité (PEM)/ Yaakaaru Réew mi) a proposé pour le premier tour une pluralité des candidatures, au moins quatre. Au second tour, l’opposition va soutenir le candidat le mieux placé. Et celui qui le suit en termes de suffrage sera le président de l’Assemblée nationale, -parce que cette Assemblée nationale sera dissoute- et ainsi de suite ». « Dans le cadre du Pacte populaire, rappelle-t-il, j’ai déjà rencontré Idrissa Seck, El Hadji Malick Gakou, Cheikh Bamba Dièye, Pape Diop, Mamadou Diop Décroix et je continue à rencontrer d’autres leaders de l’opposition pour s’entendre sur quelque chose avant la présidentielle de 2019. ‘’La candidature unique de l’opposition est manifestement une équation impossible. Nous devons aller au-delà de ce vœu pieux pour viser l’essentiel’’, suggère-t-il.

M BA

À voir aussi

Carte nationale d’identité : La validité prorogée jusqu’au 31 août 2018

Repoussée une énième fois par le Président de la République, la date d’expiration des anciennes …

GO : Un ministre, ça démissionne ou ça….

« Un ministre, ça démissionne ou ça ferme sa gueule ». Souvent citée, jamais entendue de vive …