Accueil / ACTUALITES / CARICATURE DE LA PHOTO DE KHADIMOU RASSOUL Touba dévide son chapelet sur Jeune Afrique
Mise en page 1

CARICATURE DE LA PHOTO DE KHADIMOU RASSOUL Touba dévide son chapelet sur Jeune Afrique

Touba, la ville sainte s’est indignée contre Jeune Afrique (JA) qui a illustré un article avec la photo de Cheikh Ahmadou Bamba mise dans une caricature. Le porte-parole du Khalife s’en est plaint auprès de Macky Sall pour le retrait de la photo du vénéré fondateur du mouridisme. Ce qui fut fait !

Dans la journée d’hier, le Magazine Jeune Afrique (JA) avait publié un article intitulé « Affaire Waly Seck : jeu de sacs à main, jeu de vilains… » Aussitôt, la famille s’est indignée de la photo mise en ligne pour illustrer cet article. C’est dans sa résidence de Guédé que Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, porte-parole du Khalife général des Mourides, s’est adressé à la presse pour dénoncer la caricature de Cheikh Ahmadou Bamba par le Magazine panafricain. « C’est le Khalife général des Mourides qui m’a instruit d’élever ma voix en son nom propre pour apporter la position de Touba par rapport à la caricature de Serigne Touba par ce journal à travers son site internet. C’est Serigne Sidi Mokhtar qui m’a appelé personnellement pour me délivrer son message », a-t-il fait savoir. Le porte-parole ne s’est pas privé de faire des mises en garde à nos confrères. « Nous voudrions juste signaler que nous sommes conscients qu’il existe des personnes mal intentionnées qui cherchent toujours à faire mal. Dieu a réservé à ces personnes infectées par Satan une punition. Serigne Touba est lié au Prophète et de manière totale. Il y a un an déjà le Prophète Mohamed (Psl) était victime de pareilles attaques. Ce n’est pas un hasard, au vu de leurs relations exceptionnelles, que Khadim Rassoul soit aussi visé », a-t-il prévenu. Les Mourides veulent aller plus loin dans cette affaire. « Que ceux qui disent du mal sur Serigne Touba et que ceux qui les soutiennent arrêtent. J’ai adressé une correspondance au chef de l’État pour lui demander de veiller au retrait de cette photo », a-t-il révélé. Pour ce qui est de Waly Seck Cie, Serigne Bass Abdou Khadre dira : « Je regrette le comportement de certains hommes qui serait assimilable à celui des dames ».

Les excuses de Jeune Afrique

Après avoir illustré un article avec la photo de Cheikh Ahmadou Bamba mise dans une caricature irrespectueuse, Jeune Afrique (JA) a vite fait d’enlever la photo et de faire une mise au point. En effet, la Direction générale de Jeune Afrique (JA) a pondu un communiqué pour s’excuser de la photo, qui avait choqué les disciples mourides. « Une première version de ce dessin intégrait une photo du fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba. Compte tenu de l’incompréhension de nombreux lecteurs, nous avons préféré remplacer ce dernier par une personne anonyme en boubou traditionnel. Dans ce dessin, notre intention n’est pas de blesser qui que ce soit, et encore moins de porter atteinte à Cheikh Ahmadou Bamba, mais de dénoncer la bêtise de ceux qui ne font pas la différence entre un caftan et une robe, avec toutes les déductions faciles et infondées qui pourraient en découler. Une simple analogie humoristique avec ”l’affaire Waly Seck”, donc. Et nous présentons nos sincères excuses à tous ceux qui ont été choqués par la première version du dessin », regrette le Magazine.

Ibrahima Khalil DIEME

À voir aussi

17e Session des assises économiques du MEDS- A bâtons rompus avec le Vice-président du MEDS, Amadou Ly Bocoum

Le Patronat sénégalais veut aller de l’avant à l’occasion de la tenue de la 17e …

Les charrues avant les bœufs

REWMI.COM- En exigeant de la fédération sénégalaise de football, ou plus direct à l’équipe d’Aliou  …