Accueil / POLITIQUE / Cartes électeurs: La Cena répond à Mame Adama Guèye

Cartes électeurs: La Cena répond à Mame Adama Guèye

La Commission électorale nationale autonome (Cena) rassure. Les cartes d’électeur issues de la dernière révision exceptionnelle des listes électorales sont en cours de livraison aux autorités administratives locales (Préfets et Sous-préfets). L’assurance est donnée par la Commission électorale nationale autonome (CENA).

L’avocat Mame Adama Guèye a révélé que l’État est en train de remettre aux populations des cartes d’électeur qui ne leur permettront pas de voter le 24 février 2019, jour de la présidentielle. Mais la Cena s’est fendue d’un communiqué dont nous détenons copie pour apporter des précisions sur ces accusations.

’’Les informations communiquées à la CENA par ses représentants sur le terrain révèlent que la distribution desdites cartes a démarré dans la grande majorité des préfectures et sous-préfectures, ainsi que dans les représentations diplomatiques et consulaires du Sénégal à l’étranger’’, précisent Doudou Ndir et Cie. Mieux, la CENA indique qu’à « ce stade du processus électoral et conformément à ses attributions légales, elle procède au contrôle de la distribution de ces cartes d’électeur (qui font aussi office de cartes nationales d’identité) ».

« Cette décision a été prise par l’Assemblée générale de la CENA sur le fondement de l’article L.11-5 du Code électoral qui dispose qu’+ (…) un contrôleur, nommé par elle, est présent de droit dans toute commission ou structure chargée de fabriquer, de ventiler et de distribuer des cartes d’électeur », renseigne la même source. Qui ajoute que «la distribution des cartes d’électeur, décidée et organisée par le ministère en charge des élections, s’exerce sous le contrôle et la supervision de la CENA, conformément à sa mission générale et aux dispositions pertinentes de la loi électorale».

A rappeler qu’à la date du 30 avril 2018, 5 millions 597 mille 721 cartes d’identité biométriques faisant office de cartes d’électeurs, ont été distribuées sur l’ensemble du territoire national. Ce qui fait un taux de 92,52% sur les 6 millions 50 mille 75 inscrits sur le fichier électoral. Pour la même période, le nombre total de cartes d’électeurs non encore retirées s’élève à 452 mille 354, soit 7,48 %. Dakar remporte la palme en matière de documents en souffrance. Au total 179 mille 623 cartes y attendent leurs titulaires alors qu’à Thiès, par exemple, le chiffre s’établit à 72 mille 249.

M. BA

À voir aussi

Cena: La démission de Doudou Ndir réclamée

La Coalition Taxawu Sénégal hausse le ton pour exiger la démission du président de la …

Affaire Karim: l’arrêt de la Crei annulé

Le Comité des droits de l’homme des Nations Unies vient de décider qu’ une procédure …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *