Accueil / ACTUALITES / Cas Aïda Mbodj- Qui entre Wade et Macky gagnera ?

Cas Aïda Mbodj- Qui entre Wade et Macky gagnera ?

 C’est une dure à cuire. Une grande politicienne que tous les états-majors aimeraient avoir. Aïda Mbodj dispose d’une base affective réelle. C’est ce qui explique cette guéguerre entre Abdoulaye Wade et Macky Sall.

  C’est une femme polyvalente.  Une grande battante. Qui sait marquer son territoire. Une capacité de mobilisation à nulle autre pareille. Elle est très déterminée. Outre le fait d’être une excellente politicienne, la « lionne du Baol » gère un grand mouvement de soutien. Avec des cellules qui sont soutenues à tout point de vue. Au sein de sa formation, de grands barons la soutiennent. Comme Samuel Sarr. Il y a quelques mois, elle avait organisé un vaste rassemblement au Grand théâtre et ce n’était pas du show. Ce sont des personnes qui portent son combat. Et que dire de son « Foc mou raw » en 2007. Elle peut donc peser sur toutes les balances politiques.

Aïda Mbodj est aujourd’hui au centre de tout. Une raison suffisante pour le « pape du Sopi » de dérouler son plan de guerre, pour la faire rester au Pds. Avec le plus de moyens et d’avantages possibles. Même s’il faut couper des têtes. Et c’est Fada qui est allé seul à l’échafaud.  Modou Diagne Fada a usé toutes ses billes, en voulant court-circuiter les plans des libéraux. Voulant jouer au plus malin à quelques mois de la Présidentielle.

Bambey est un fief intéressant. Et  Aïda Mbodj a un excellent cursus. L’on se rappelle des grandes responsabilités que Wade lui avait confiées.  Toujours présente, comme lors de la venue d’Ellen Johnson-Sirleaf. S’engageant dans des combats pour que les populations ne se sentent pas isolées. Elle a beaucoup investi dans le social.  Voilà donc que Me Abdoulaye Wade, fin politicien, veut garder son électorat, à Bambey. Le Pds est en train de se réarmer moralement, pour faire face à Macky Sall et Benno. Mais l’actuel président n’a pas encore dit son dernier mot. Macky Sall cherche la brèche, pour dérouler lui aussi son plan. Pour avoir Aïda Mbodj a ses côtés. Elle sait communiquer. Et maitrise la composante femme.

L’intéressée n’a pas encore dit son dernier mot. Comme impossible n’est pas politicien, les prochains jours nous édifieront.

Ndèye DIAW

À voir aussi

Les premiers mots de Serigne Mbaye Sy Mansour ‘’Diffamateurs, délateurs, calomniateurs, tenez-vous à carreaux’’

Quelques heures après son intronisation comme Khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour avertit. …

Portrait- Serigne MBaye Sy Mansour : «Un homme de vérité et de justice».

Né en 1932, Serigne Mbaye Sy Mansour est le fils aîné de Serigne Mouhamadou Mansour …