Accueil / ACTUALITES / Casamance : Un garçon de 10 ans tué par accident par un soldat

Casamance : Un garçon de 10 ans tué par accident par un soldat

Un garçon de 10 ans a été accidentellement tué avant-hier à Baïla, village situé à une quinzaine de kilomètres de Bignona. L’incident s’est produit vers 17 h à proximité d’un cantonnement militaire. Selon nos sources, Abdou Karim Sané est mort après avoir reçu une balle malencontreusement tirée par un soldat qui manipulait son arme. Le garçon, qui se trouvait dans une maison non loin du cantonnement militaire, n’a pas survécu à la blessure provoquée par une balle partie accidentellement au moment où le soldat en faction dans la localité s’occupait de son fusil. Abdou Karim Sané, originaire du village de Koubanao, dans les Kalounayes, perd ainsi la vie dans ce qu’il est convenu d’appeler un incident de tir. C’est d’ailleurs le terme utilisé par des sources militaires pour qualifier cet accident.

Source : Walfadjri
Ce drame qui a plongé les populations de Baïla dans l’émoi, n’est pas rare dans des zones de cohabitation entre l’armée et des populations civiles.

Malheureusement, cette fois-ci, c’est un garçon de 10 ans qui fait les frais de cette militarisation de la Casamance, conséquence de l’insécurité qui règne depuis plus de deux décennies dans cette partie méridionale du Sénégal.

L’incident de Baïla intervient en tout cas moins de deux semaines avant le démarrage officiel des festivités du Bukut (circoncision en Diola). Un événement éminemment important dans la communauté diola, mais qui donne souvent lieu à des accidents, quelques fois mortels par balle comme celui qui a coûté avant-hier la vie à Abdou Karim Sané. Depuis mardi, c’est la consternation dans ce village où l’on met ce drame sur le compte de la fatalité, en espérant que d’autres événements malheureux ne viendront pas perturber cette grande fête. Une fête qui n’est célébrée que quatre fois dans le siècle.


À voir aussi

Retour sur l’incendie mortel de Guinguinéo : Le père raconte l’horreur

Adama et Hawa, des jumelles, leur sœur Ndèye et leur petit-frère, Serigne Bara, ont péri …

Guinguinéo : 4 enfants d’une même famille périssent dans un incendie

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi au vendredi dans la localité de …