24 octobre, 2014
Accueil » SOCIETE » Casse du service des impôts et domaines de Pikine Guédiawaye : Cinq individus arrêtés avec du matériel informatique
Casse du service des impôts et domaines de Pikine Guédiawaye : Cinq individus arrêtés avec du matériel informatique

Casse du service des impôts et domaines de Pikine Guédiawaye : Cinq individus arrêtés avec du matériel informatique

Vingt quatre heures après la violente manifestation contre les coupures d’électricité qui a vu plusieurs édifices publiques et privées saccagées et pillées, la chasse à l’homme lancée par le Ministre de l’intérieur commence à porter ses fruits. A Guédiawaye, ce mardi, dans la soirée, cinq individus ont été arrêtés par la police alors qu’ils tentaient d’écouler leur butin composé de matériels informatiques provenant de la casse du service des impôts et domaines de Pikine – Guédiawaye

«Les forces de l’ordre vont se déployer partout où besoin sera et agiront avec la dernière énergie et avec tous les moyens nécessaires pour mettre fin à tous les actes de pillage et de banditisme. Les enquêtes sont déjà ouvertes pour identifier les auteurs, qui ont fait de véritables razzias sur les matériels et biens d’autrui, et les mettre hors d’état de nuire ». Ces mots sont du Ministre de l’intérieur, Me Ousmane Ngom dans un communiqué rendu public aussitôt après la violente manifestation contre les coupures d’électricité qui a vu plusieurs édifices publiques et privées saccagées et pillées par les vandales. A Guédiawaye, cinq individus ont été interpellés ce mardi dans la soirée alors qu’ils tentaient d’écouler sur le marché du matériel informatique volé. Selon nos informations, Mor Top, Mamadou Sarr, Moussa Touré, Babacar Gueye, Khadim Sy et Fallou Gueye ont été écroués à la suite d’une dénonciation anonyme faisant état de personnes disposant d’objets provenant de la casse du Service des impôts et domaines de Pikine-Guédiawaye. L’enquête subséquente et l’arrestation des mis en causes à permis aux limiers de découvrir 5 ordinateurs, une souris, un clavier et une unité centrale. Selon toujours nos sources, les mis en causes interrogés sont passés aux aveux. D’ailleurs, on nous signale que plusieurs personnes soupçonnées d’avoir participé à des scènes de pillages sont activement recherchées. Profitant de cette belle moisson, le commissariat central de Guédiawaye, a demandé à la population de collaborer pour mettre hors d’état de nuire les personnes impliquées, et averti que toute personne prise avec un quelconque objet provenant de ces casses qui ont eu lieu ces derniers jours sera considérée comme un des auteurs.

Lamine DIEDHIOU