Accueil / Confidences (page 6)

Confidences

Mme Mame Sow Diouf entre aux « Belles Lettres » (Par Djibril SAMB)

Les Belles Lettres, créées en 1919 par l’association Guillaume Budé, sont une maison d’édition extrêmement prestigieuse dont la vocation originelle fut et reste la publication et la diffusion des auteurs de l’Antiquité gréco-romaine, même si son spectre s’est quelque peu élargi. On compte, parmi ses plus illustres collections, celles dénommées « Collection des universités de France » et « Études …

Lire la suite »

Le mariage à l’épreuve des castes

Quand les préjugés priment sur les valeurs sociale et religieuse – Difficile union entre des amoureux de classes sociales différentes Aujourd’hui, de nombreux projets de mariage avortent du fait de parents qui refusent, pour leurs enfants, le «mélange des classes sociales», de «sangs» pour veiller à la «pureté» de la race, de l’ethnie. Les sociétés africaines traditionnalistes, de manière générale, …

Lire la suite »

Randonnée à Byblos -Par Pr Mamoussé Diagne-

EXCELLENCES Très peu de gens ici sont en mesure d’évaluer la fierté que j’éprouve d’avoir été choisi comme le parrain de cette XVIe FILDACK. Je ne peux l’exprimer qu’en commençant par leur narrer une histoire qui, comme toutes les belles histoires débuterait par la formule consacrée : « Il était une fois », qui n’est qu’une ruse pour dire « Il était… de toutes les …

Lire la suite »

20 décembre 2017 : Senghor aurait eu 111 ans… (Amadou Lamine Sall)

L’année 2017 entame sa marche derrière son dernier horizon. Les hommes meurent. Les années aussi. Aux uns et aux autres de forger leur propre légende pour demeurer une référence triste ou belle. Beaucoup d’hommes sont morts et oubliés, oubliés jusqu’à leur ombre. D’autres survivent à un temps court de l’histoire, puis disparaissent de la mémoire des vivants. D’autres par la …

Lire la suite »

Les ordres mystiques dans le monde musulman des origines à aujourd’hui (Par Mamadou Amadou Tamimou WANE)

ALLAHOU AKBAR Introduction Un islam sillonné de vous Chaque jour, aux yeux de l’Occident, l’islam semble disparaître un peu plus derrière l’islamisme. Le mot de charî’a, qui en réalité s’applique à un corps de doctrine, bien moins uniforme qu’on ne le croit, compte tenu de la diversité des écoles, souples ou rigoriste, et même de la pluralité des options à …

Lire la suite »

De la crise de 1962 au Sénégal : Réhabiliter la mémoire et l’œuvre de Mamadou Dia* (Par Ngor DIENG)

Le 17 décembre 1962, soudain, se déclenchèrent les douloureux évènements qui ont abouti à la rupture brutale entre Léopold Sédar Senghor, président de la République et Mamadou Dia, président du Conseil. Le premier, en l’occurrence Senghor, accusa le second de coup d’Etat et fait voter par des députés acquis à sa cause, une motion de censure qui destitua Mamadou Dia. …

Lire la suite »

Le Sénégal gagne et perd (Par Madiambal Diagne)

Le monde avait regardé le Sénégal d’un œil attentif et bienveillant le 7 décembre 2017 – Nous avons été très vite rattrapés par nos tares – Va-t-on considérer que le laxisme est une fatalité dans ce pays ? Aucun mot ne sera trop fort pour déplorer la paralysie du nouvel Aéroport international Baisse Diagne (Aibd), suite à une grève des …

Lire la suite »

Le « partir » en scènes (Par Elgas)

La violence symbolique du départ, même serti de rêve, est douleur intérieure – S’il a le choix, partir est pour l’homme le goût des autres, du partage, de la découverte – S’il est l’ultime recours, ravagé par la désespérance, il a tout de la fuite «L’homme n’a pas de racines, il a des pieds.» S. Rushdie Quand Ibra italien se …

Lire la suite »

Une grève des aiguilleurs mal aiguillée (Par Ibe Niang Ardo)

Bloquer un aéroport à peine qu’il ait ouvert ses portes relève de l’inconséquence, parce qu’il focalise tristement tous les regards sur notre pays avec de fâcheuses conséquences économiques irrémédiables A peine une dizaine de jours après avoir pris fonction dans leur nouvelle tour de contrôle d’un aéroport flambant neuf tout juste inauguré, les aiguilleurs du ciel de l’AIBD nous ont …

Lire la suite »

« La morale de l’honneur dans les sociétés Wolof et Hal pulaar traditionnelles… » du Pr Boubacar Ly : Un éclairage sur les relations entre les différentes couches de nos populations*

Boubacar Ly, Professeur Emérite des Universités vient de publier un livre qui arrive à son heure. « La morale de l’honneur dans les sociétés Wolof et Hal Pulaar traditionnelles, une approche des valeurs et de la personnalité culturelle sénégalaises ». Ce travail est l’aboutissement de la réflexion d’un de nos premiers sociologues africains. Il faut avouer que notre génération avait …

Lire la suite »