Accueil / FAITS DIVERS (page 8)

FAITS DIVERS

Escroquerie portant sur 2,500 millions- Un charlatan et son chambellan condamnés à six mois de prison ferme

Six mois de prison ferme, c’est la sentence prononcée contre Baba Diallo et Bouba Ndao. Ils ont comparu, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour escroquerie portant sur 2.500.000 francs. S’agissant des faits, les mis en cause ont concocté un plan pour faire croire à Sadibou Badji qu’ils pouvaient le rendre riche. Mais qu’auparavant, il …

Lire la suite »

Abus de confiance portant sur 40 millions- Les anciennes basketteuses Aya Pouye et Aïda Ndong soldent leurs comptes à la barre

Membres de l’amicale internationale des anciennes basketteuses du Sénégal, Aïda Ndong et Rokhaya Pouye dite Aya ont soldé leurs comptes, hier, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar. En effet, c’est la première nommée qui a attrait l’autre à la barre pour abus de confiance portant sur 40 millions et rétention du récépissé de l’association. Il ressort des débats …

Lire la suite »

«Le marabout» qui ne sait pas réciter un verset du coran gruge un commerçant et emporte 7 millions

Âgé de 25 ans, le charlatan, Daouda Sall a usé de pratiques mystiques pour se faire remettre la somme de 6 millions de francs par son colocataire M. Ndiaye avant de se fondre dans la nature. Pour ces agissements, il a été condamné à 6 mois de prison ferme. Le prévenu a été reconnu coupable des délits d’escroquerie et charlatanisme …

Lire la suite »

Enceintée à 14 ans par son copain, M. S. Diop avorte après trois mois de grossesse et risque gros

M.S. Diop a eu une enfance compliquée. Cette dernière a été enceintée à l’âge de 14 ans par son petit ami. Elle a ainsi avorté avec la complicité de certains membres de son entourage. Elles ont été arrêtées par la police et doivent être présentées à un juge.  Les faits : les éléments de la police des Parcelles assainies ont reçu …

Lire la suite »

Hlm Grand Yoff- Un père de famille tué par des agresseurs devant son épouse et sa fille

La chambre criminelle de Dakar a évoqué, hier, une affaire d’association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec port d’arme et violences ayant entrainé la mort. Mais le dossier a été renvoyé jusqu’au 20 mars prochain suite à des exceptions de nullité de la procédure soulevées par l’avocat de la défense. S’agissant des faits, le 20 août 2012, …

Lire la suite »