Accueil / SANTE (page 4)

SANTE

MALADIES INFECTIEUSES- Des chercheurs se forment à la bio-informatique

Une soixantaine de chercheurs sénégalais ont ainsi bouclé, depuis vendredi, une formation de 5 jours pour se préparer à la création de nouvelles techniques de diagnostic et d’outils de surveillance des pathologies infectieuses. Les maladies infectieuses posent un problème d’envergure mondiale. Elles tuent chaque année 17 millions de personnes dont 95% vivent dans les pays en développement et sont pour …

Lire la suite »

UN SYNDICAT DÉPLORE LA FORTE CONCENTRATION DES MÉDECINS À DAKAR

 (APS) – Le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (SAMES) a déploré samedi le « déficit général » de médecins spécialisés et leur inégale répartition sur le territoire national. Le Sénégal compte quelque 800 médecins spécialisés, dont 68,5% exercent leur profession à Dakar, la capitale, a signalé le comité exécutif du SAMES dans un document dont l’APS a obtenu une copie. Réunis …

Lire la suite »

TAMBACOUNDA : L’HÔPITAL RÉGIONAL CONFRONTÉ À LA GESTION DES EAUX USÉES ET DES DÉCHETS MÉDICAUX

(APS) – L’hôpital régional est confronté à deux problèmes d’hygiène, liés à l’évacuation des eaux usées, et à la gestion des déchets médicaux, a indiqué jeudi sa directrice Thérèse Aïda Ndiaye. Le problème lié à l’évacuation des eaux usées est intervenu après que la pompe qui servait à les transférer vers des fosses septiques, s’est cassée, a relevé la directrice …

Lire la suite »

LA RÉGION DE DIOURBEL CONFRONTÉE À UN DÉFICIT EN INFRASTRUCTURES ET PERSONNELS DE SANTÉ

Diourbel,(APS) – Le médecin-chef de Diourbel, Dr Balla Mbacké Mboup, s’est appesanti mercredi sur le déficit en infrastructures et en personnels de santé dont souffre cette région médicale. ‘’Ce que l’on peut retenir, c’est que, déjà, sur le plan des infrastructures, il y a un déficit de centres de santé et de postes de santé au niveau de tous les …

Lire la suite »

SANTÉ : DES « AVANCÉES SIGNIFICATIVES » À KAFFRINE EN 2016 (MÉDECIN-CHEF)

Kaffrine, (APS) – La région médicale de Kaffrine a connu, en 2016, des « avancées significatives’’ dans le domaine de la santé, a indiqué, mardi, son médecin-chef, Dr Amadou Doucouré. S’exprimant lors d’une rencontre annuelle conjointe du secteur de la santé, il a salué les résultats enregistrés dans les domaines de la prévalence contraceptive et de celle de la tuberculose. Il a qualifié d’ »acceptable’’ la …

Lire la suite »

LE PALUDISME « A DRASTIQUEMENT DIMINUÉ » AU SÉNÉGAL (RESPONSABLE)

 (APS) – Le paludisme « a drastiquement’’ reculé au Sénégal et a ’’même disparu dans certaines régions’’ du pays, une évolution qui a contribué à « nettement baisser le nombre de décès lié au paludisme », a soutenu le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), le docteur Omar Sarr. « Cela a pu être possible grâce aux efforts combinés de l’Etat …

Lire la suite »

16 MILLIARDS DE L’AFD POUR LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE L’ENFANT

Dakar,  (APS) – L’Agence française de développement (AFD) a décidé d’octroyer au Sénégal un don de 16 milliards de francs CFA, en appui au financement du Projet d’amélioration de la sante de la mère et de l’enfant (PASME) dans les régions de Louga, Kolda et Sédhiou, a annoncé l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot. « Il s’agit principalement du PASME I …

Lire la suite »

16 MILLIARDS DE L’AFD POUR LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE L’ENFANT

Dakar,  (APS) – L’Agence française de développement (AFD) a décidé d’octroyer au Sénégal un don 16 milliards de francs CFA, en appui au financement du Projet d’amélioration de la sante de la mère et de l’enfant (PASME) dans les régions de Louga, Kolda et Sédhiou, a annoncé l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot. « Il s’agit principalement du PASME I …

Lire la suite »

Coopération Inde-Sénégal : Un chèque d’environ 25 millions de FCfa au Centre national d’appareillage

L’ambassadeur de l’Inde au Sénégal, Rajeev Kumar, a remis, le 9 mars 2017, un chèque d’environ 25 millions de FCfa au ministère de la Santé et de l’Action sociale. Ce don est dédié aux personnes à mobilité réduite. D’ailleurs, l’Inde compte partager avec le Sénégal les techniques de fabrication de prothèses. Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, …

Lire la suite »

DEMARRAGE DE LA TRANSPLANTATION RENALE AU SENEGAL- ENCORE SIX MOIS D’ATTENTE

Dans six mois, le Sénégal pourra faire de la transplantation rénale après la loi qui a été votée depuis 2015. Pour l’association sénégalaise de néphrologie, l’Hôpital Aristide Le Dantec reste aujourd’hui la seule structure sanitaire qui réunit toutes les conditions avec les différents services présents qui entre dans le traitement. Une annonce donnée hier, jeudi 9 mars, par l’association sénégalaise …

Lire la suite »