27 novembre, 2014
Accueil » CULTURE

CULTURE

Bineta Ba Diouf Lambaye, Poétesse : «Les élèves doivent aimer la lecture et l’écriture»

téléchargement (3)

 La délégation générale de la francophonie, dans le cadre du 15e sommet international de la francophonie, a choisi l’observatoire citoyen des arts pour dérouler une manifestation culturelle, orientée sur le thème : « Francophonie et Slam ». Initiée par la poétesse Bineta Ba Diouf Lambaye, cette cérémonie a été une occasion, pour les élèves des lycées publics et privés de la banlieue, de ... Lire la suite »

NOUVEL ALBUM : «DEGGLU» Laye Kouyaté, nouveau prophète de la zik sénégalaise

téléchargement (8)

 La musique sénégalaise s’enrichit avec Laye Kouyaté. Jusque- là inconnu du grand public, avec son nouvel album «Degglu», cet expatrié en France est venu détourner les mélomanes des sentiers battus du mbalax. Le répertoire musical sénégalais vient de s’enrichir avec un nouvel album de Laye Kouyaté. «Degglu», un opus de 10 titres qui flirte avec différents styles musicaux, alliant la ... Lire la suite »

Lamine Ndiaye : «Je crois que les promesses seront cette fois-ci tenues»

téléchargement (6)

Pour Lamine Ndiaye, président de l’Association des artistes comédiens du théâtre sénégalais (Artcots), la Dpg de Mohamed Dionne le pousse à croire que le gouvernement tiendra cette fois-ci ses promesses. Cela, même si le Pm n’a pas spécifiquement parlé des arts de la scène. Le comédien en appelle à lire entre les lignes, puisque dès qu’on parle de la culture, ... Lire la suite »

Guissé Péne : «les acteurs culturels sont considérés comme des amuseurs publics».

téléchargement (5)

Le ton ne change dans le domaine de l’art phonique. La Dpg, pour le secrétaire général de l’Association des métiers de la musique, n’est que «du copie-collé». Ce qui fait, s’offusque Guissé Péne, que la Dpg est devenue un événement, au lieu d’être une réalité. Et l’impression fait croire que les Pm ne croient même pas aux politiques culturelles qu’ils ... Lire la suite »

DECLARATION DE POLITIQUE GENERALE La culture encore «méprisée»

téléchargement (3)

Une fois de plus, la culture a été le parent pauvre de la politique gouvernementale. Sur les 1507 lignes de la Déclaration de politique générale, Mohamed Dionne n’en a consacré que 16 à la culture. Ce qui eut le don de ortir les acteurs culturels de leurs gonds, les confortant dans l’idée que leur secteur est méprisé. Dans sa Déclaration ... Lire la suite »

TRADITION DU KANKOURANG, TOURISME ET POLITIQUE   MBOUR, LES LEGS DES ANCIENS EN SURSIS

manding_prieres_kankourang

Septembre, mois de toutes les folies. Du rythme, des chants traditionnels, du monde, le temps d’un mois, Mbour devient le centre du globe. Sur le bord de l’Atlantique, une petite cité d’hier peuplée de paysans et de pêcheurs, a offert l’un des spectacles les plus grandioses en matière de cérémonie d’initiation en dehors de la Casamance. Si Rio a son ... Lire la suite »

Festival «Clap Ivoire» d’Abidjan : 2 Sénégalais primés

mamadou-ndiaye-et-khady-diedhiou3

A l’heure où les rideaux tombent sur le 14e Clap Ivoire, les deux représentants du Sénégal étaient sur le podium des distinctions. Khady Diédhiou a obtenu le prix Uemoa du meilleur film documentaire pendant que Mamadou Ndiaye est revenu au bercail avec le prix Canal du meilleur son. Les rideaux sont tombés ce week-end sur la 14e édition du Clap ... Lire la suite »

(Audio) Emission Rewmi People du 17 Aout 2014 avec le promoteur Prince

Le promoteur Prince au milieu. A sa gauche Elisabeth Diatta, Christine Mendy à droite

L’émission Rewmi people, de la radio Rewmi fm, co-animée par les journalistes Elisabeth Diatta et Christine Mendy a reçu samedi dernier, 17 août 2014, Prince, le patron de la structure « Pab Events ». Le jeune promoteur de lutte a parlé de sa  » jeunesse mouvementée « , de son éducation sous la coupole d’un papa gendarme puis douanier, mais aussi de ses ... Lire la suite »

MAIS QUE VAUT LA LITTERATURE AFRICAINE AUJOURD’HUI ? (Par Khalifa Touré)

Sans titre

« Qu’il s’agisse de l’écriture, de l’édition ou de la lecture, la littérature africaine a toujours épousé les contours de l’histoire du continent. Elle se distingue par une extrême modernité, elle-même caractéristique des sociétés africaines secouées par des mouvements de changements profonds » Khalifa Touré La littérature africaine est, en elle-même, une puissante volonté de communauté avec le monde. C’est une ... Lire la suite »