Accueil / Education / Célébration de la journée de l’enseignant Macky fait les yeux doux aux syndicats d’enseignants

Célébration de la journée de l’enseignant Macky fait les yeux doux aux syndicats d’enseignants

La cérémonie de remise du Grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant s’est déroulée, hier, au Grand théâtre. ainsi, le lauréat de ce prix est Assane Ndiaye, enseignant au lycée de Mbacké 2. par la même occasion, le président de la république annonce qu’ils ont de l’ambition pour les enseignants, mais il reste beaucoup à faire.

Crée par décret n 2017-601 du 24 Avril, le prix du Chef de l’Etat s’est déroulé, hier, dans une salle archi-comble où tous les enseignants des quatre coins du Sénégal se sont retrouvés pour fêter l’excellence. Le prix dorénavant sera célébré chaque année au Sénégal pour magnifier les performances du meilleur enseignant. Cette année, le lauréat du prix du Chef de l’Etat est Assane Ndiaye professeur de lettres au lycée Mbacké 2 qui au lieu de 10 millions va encaisser 20 millions décidé sur le champ par le Président de la République, le prix d’encouragement revient à Serigne Khalifa Ababacar Wade qui va empocher 4 millions. Pour Abdoulaye Mbow qui n’a reçu aucun prix mais qui était parmi les nominés, il a reçu la somme de 3 millions de F Cfa, en guise d’encouragement.

Venu présider la cérémonie, le président de la République a estimé que le Grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant est une réponse pertinente à l’impératif de remobiliser et de sublimer l’enseignant. «Il est considéré comme un élément déterminant dans la construction d’un système éducatif performant. Cette distinction vient bonifier toutes les initiatives majeures que j’ai engagées pour fonder une école de qualité, d’équité et d’égalité, une école apte à garantir à chaque enfant, quelles que soient ses origines sociales, la chance de réaliser ses rêves», soutient-il.

A l’en croire, Au-delà de nos réalisations en matière d’infrastructures, d’équipements et de matériel pédagogique, c’est la qualité de l’enseignant qui fera toujours la différence. «En effet agir sur l’enfant, une matière vivante et pensante, nécessite une compétence à toute épreuve et un sens élevé des responsabilités et un comportement irréprochable. Pour atteindre ces objectifs », affirme le président Macky Sall.

MACKY SALL GATE LES ENSEIGNANTS

Par ailleurs, le Président de la République s’est voulu rassurant envers les syndicalistes pour apaiser la tension qui existe entre les deux parties. «Dans le budget général alloué au ministère de l’Education nationale pour l’année 2018, 87,60% soit un montant de près de 362 milliards F Cfa sont affectés au traitement salarial des enseignants. 5200 parcelles seront mises à la disposition des enseignants pour le respect des accords entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants», promet-il.

En outre, il indique que ce prix se présente comme une innovation majeure dans le secteur de l’éducation. «Chaque année un enseignant qui s’est investi de manière exceptionnelle pour la cause de l’éducation, afin d’offrir à la nation et en particulier à ses élèves son exemplarité, sa conscience professionnelle et son humanisme. L’enseignant, est la clé de voûte de notre système éducatif», dit le président Sall. Avant d’ajouter : «Cette distinction est une manière de témoigner notre reconnaissance aux enseignants et de rendre hommage aux enseignants d’exception. Cette initiative est destinée à fêter l’enseignant ». Cependant, il n’a pas manqué de reconnaitre qu’il reste beaucoup à faire pour un système éducatif performant. «Le gouvernement a de l’ambition pour les enseignants. Au demeurant, je sais qu’il reste beaucoup à faire pour mettre les enseignants dans les conditions idéales de travail, à la hauteur de mon ambition à construire une école d’excellence. Je suis sûre que vous en êtes conscientes. Ma volonté dépasse de loin ce qui a été énuméré. Je souhaite simplement que nous puissions travailler dans la confiance et la responsabilité pour voir les délais dans lesquels nous pourrons apporter les réponses aux questions que vous posez dans vos différentes plateformes en tenant compte de nos autres contraintes, par ailleurs», soutient- il.

L’As

À voir aussi

Dette aux écoles privées : L’Etat débloque 3 milliards

Pour permettre aux étudiants orientés par l’Etat dans les établissements d’enseignement privé de reprendre les …

Enseignement supérieur privé : Des centaines d’étudiants jetés dehors

Ils seront des centaines d’étudiants à devoir, dorénavant, stopper leur formation. Le Cadre unitaire des …