téléchargement

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT, À LOUGA  La coupe sauvage de bois inquiète les acteurs 

 La ville de Louga a organisé, hier, la Journée mondiale de l’environnement, la 44ème édition du genre. Une cérémonie qui a réuni les autorités administratives, populations et élèves de certains établissements mais aussi les amis  de la nature. Cette année, le thème retenu est : « Tolérance zéro contre le commerce illégal des espèces sauvages ».

La cérémonie a été un moment fort de sensibilisation sur la criminalité liée aux espèces sauvages. Ceci, conformément au thème de cette édition qui s’intitule comme suit : « Tolérance zéro contre le commerce illégal des espèces sauvages ». Un thème développé, dans son discours, par Madame Dianka Asta Sarr, chef de la Division régionale de l’environnement et des établissements classés. Elle a montré, à l’occasion, que ce phénomène n’épargne pas la région de Louga où les espèces forestières ont complètement diminué et continuent d’être fortement menacées à cause de l’exploitation abusive de coupe de bois. « En effet, la chasse, le trafic de bois, la pêche illégale et l’exploitation minière sont autant de pratiques qui peuvent compromettre nos écosystèmes », précise-t-elle. À l’en croire, « la dégradation de l’environnement engendre des conséquences économiques, sociales et sanitaires qui affectent de façon sensible la qualité de vie des populations ». Et de renchérir : « Cette situation est liée, entre autres, aux changements climatiques, à la surexploitation de nos ressources naturelles. La forêt est en proie à une exploitation abusive, notamment dans certaines régions du pays ».
Poursuivant son propos, elle appelle les décideurs et tous les citoyens à une prise de conscience pour réduire les impacts des activités humaines sur les espèces de faune et de flore sauvages. Avant de souligner que ses services, en collaboration avec les forces de sécurité, mènent le combat « nuitamment comme le jour pour taquer les malfaiteurs ». À signaler que cette journée a été rehaussée par la présence de Amdy Moustapha Mbengue, Adjoint au gouverneur de la région de Louga. Ce dernier est revenu sur la responsabilité de l’État mais aussi des populations de par leur comportement parfois pas catholique sur l’environnement. « Cette journée met en valeur les actions de tout un chacun et incite à mener toutes sortes d’événements en faveur de l’environnement », soutient-il. L’adjoint au gouverneur est, par ailleurs, revenu sur l’importance de cette journée en appelant les populations à plus de responsabilité.

Sidy THIAM (Correspondant à Louga)

Voir aussi

telechargement

CONSOMMATION DE VIANDE AU SÉNÉGAL- En hausse grâce à la volaille !

La consommation de viande au Sénégal a augmenté en 2015. Notamment grâce à la volaille, …