Accueil / SOCIETE / Cellule de communication du Magal de Touba- Serigne Fallou Dieng exige la démission de Cheikh Abdou Lahad Gaïndé Fatma 

Cellule de communication du Magal de Touba- Serigne Fallou Dieng exige la démission de Cheikh Abdou Lahad Gaïndé Fatma 

Cheikh Abdou Lahad Gaïndé Fatma, tête de liste de BBY à Mbacké,  s’attire les foudres de ses «frères». Le Cercle des intellectuels soufis, dirigé par Serigne Fallou Dieng, l’a appelé à démissionner du Comité d’organisation du Magal afin de lever toute ambiguïté.

Le président du Cercle des intellectuels soufis, Serigne Fallou Dieng,  prévient : ‘’Nous n’accepterons jamais qu’un politicien se prévale de l’organisation du  Magal ou de la position de fils de … pour faire mener la politique.’’ ‘’Le cercle s’y opposera rigoureusement et ne se laissera pas impressionner par les businessmen qui monnaient le mouridisme et jouent avec la croyance des talibés, en traficotant les lois sociales et conventions morales’’, dit-il sur un ton menaçant. ‘’Il faut avoir le courage de clamer haut et fort que le  Mouridisme entre dans une zone de turbulence’’, a déclaré Serigne Fallou Dieng, avant d’en rajouter cette couche : ‘’le président Macky Sall, après ses maladresses langagières, a braqué son pistolet de la  » CREI » sur la tempe des jeunes autorités, avant de les inviter au festin. Il a initié la mafia politique dans la ville sainte et Touba ne l’acceptera point ».

Le président du Cercle des intellectuels soufis de déclarer que cheikh Abdou Lahad Gaïndé Fatma ne fera jamais de  « remontada » à Mbacké, mais plutôt de la descension. ‘’Avec lui ce sera la relégation de  la coalition Benno Bokk Yakaar.’’

Quant à Cheikh Abdou Lahad Gaïndé Fatma, il s’est expliqué sur son absence au début de la campagne : ‘’J’ai vécu des moments durs, mon frère a été rappelé à Dieu. Je ne pouvais mêler à cette tristesse aucune autre activité. La politique est une activité snob alors que la mort est autre chose. Je suis confiant. Seul Dieu sait de quoi demain sera fait. Mais convenez avec moi que seule la coalition Benno Bokk Yakaar dispose d’un appareil politique. Nous sommes les seuls à disposer d’un appareil électoral. Nous avons réussi à créer l’unité. La remobilisation a sonné et les troupes ont été revigorées par l’ensemble des militants’’.

Fatma LO

À voir aussi

Audio-Indidélité: Mamadou Mouhamed Ndiaye passe aux aveux : « Goor gou fidèle amoul, kouniou jappa goul mo am… »

« Aucun homme n’est fidèle… » c’est ce que pense le célèbre chroniqueur de l’emission « Xalass » de …

Vidéo: « des sénégalais sont devenus sadiques », selon Assane Samb de Rewmi Quotidien

Le chroniqueur du Quotidien Rewmi était l’invité du nouveau rendez-vous d’information de Senego, « Doute baram ». Selon Assane Samb, …