Education

CEM DE LOUGA- Les parents d’élèves s’opposent à la démolition d’une partie de l’établissement

  • Date: 5 février 2016

Un bras de fer oppose l’Association des parents d’élèves (Ape) du Cem de Louga et l’État qui voudrait faire sauter une importante partie du patrimoine bâti pour y faire passer une conduite d’eau.

Si l’école sénégalaise est dans une phase critique, le Cem Louga Commune II  connaît le pire. Dans cet établissement de 245 élèves, il n’y a pas d’eau, ni électricité. 4o%  du budget du Sénégal sont injectés dans l’éducation. Et malgré tout, le problème de l’éducation persiste et est devenu aujourd’hui plus grave. Si à Dakar les proviseurs des établissements ruent dans les brancards pour décrier la gravité de la situation sur le plan matériel et didactique et autres conditions de travail dans lesquelles se trouvent les élèves et les enseignants, dans les coins les plus reculés du Sénégal, c’est le désastre. Pour Birahim Sall, président de l’Association des parents d’élèves (Ape) du Cem Louga Commune II, il soutient que « l’État du Sénégal devrait penser à la construction d’écoles et non en détruire ».

S’exprimant sur le différend qui les oppose aux autorités, il déclare : « Une mission dirigée par le Préfet du département de Louga, Alioune Badara Diop, était de passage, le 27 janvier dernier, pour faire comprendre au Principal du Cem, Saer Guèye, que le Cem de Louga Commune II  sera en partie détruit pour les besoins d’un projet du Gouvernement.

L’établissement a été entièrement construit par la Jica. Le Cem Louga Commune II dispose de 17 salles de classe, six blocs d’hygiène et d’un bloc administratif ».

Selon le Principal du Cem de l’établissement, les problèmes de l’école sont nombreux. Ils ont saisi par correspondance, l’Inspecteur d’académie (Ia) pour s’opposer à la démolition d’une partie de leur école.

Sidy Thiam

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15