Amadou Ba

Centrale de Taïba Ndiaye : 24 milliards de FCFA comme garantie partielle de risque en cas de défaut de paiement de la Senelec

Le Ministre de l’Économie , des Finances et du Plan a procédé à la signature de garantie partielle de risque en vue de soutenir le projet de production indépendante d’électricité  de Taiba Ndiaye.  L’occasion pour Amadou Ba  de présenter la réalisation du projet qui fait partie du plan de production d’électricité du PSE. Selon le ministre, ce projet, d’un coût de 160 000 000 de dollars américains (environ 94 milliards de FCFA) porte sur la construction, le développement et l’exploitation d’une centrale électrique d’une puissance contractuelle de 70 MW, utilisant du fuel lourd comme combustible, avec une capacité ultérieure de fonctionnement à l’aide de gaz naturel. Poursuivant, Amadou Bâ informe que «la centrale va livrer sa production sur le réseau de la Senelec  au niveau du poste existant de Tobène, et la société Tobène Power vendra la production d’électricité de la centrale à la Senelec  selon les termes du Contrat d’Achat d’énergie (Cae), d’une durée de 22 ans». Avant d’expliquer le processus financier : «Il s’est avéré nécessaire de couvrir tout risque de défaut de paiement à Tobène Power, en vertu du Contrat d’Achat d’Énergie et de la Convention de Garantie. C’est pourquoi, l’Etat du Sénégal a pris les dispositions nécessaires pour la mise en place d’une Garantie Partielle de Risque (GRP) établie par l’Association Internationale de Développement du Groupe de la Banque Mondiale à titre de sûreté de paiement, pour un montant de 40 millions de Dollars US, environ 24 milliards de FCFA, au profit de Tobène Power », a-t-il soutenu. À en croire le patron des finances sénégalaises, la mise en service industrielle est prévue en décembre 2015 et le projet permettra à partir de 2016, de produire annuellement plus de 558 GWh, soit plus de 16% de la demande  électrique connectée au Sénégal. Il permettra d’améliorer, de manière significative, le coût de production moyen de l’électricité sur le réseau de la Senelec.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

648x415_moustique-tigre-present-bas-rhin-schiltigheim-bischheim-quartier-neudorf-strasbourg-desormais-pratiquement-aucune-chance-eradiquer-departement

Microsoft veut utiliser l’intelligence artificielle pour lutter contre les moustiques

L’entreprise travaille sur des appareils capables d’identifier différentes espèces de moustiques pour repérer d’éventuelles maladies …