Accueil / ECONOMIE / Centrale éolienne de Taïba Ndiaye: Un projet estimé à 200 milliards

Centrale éolienne de Taïba Ndiaye: Un projet estimé à 200 milliards

Les turbines destinées à la construction du premier projet d’énergie éolienne à échelle industrielle, à Taïba Ndiaye, sont arrivées au Port autonome de Dakar. La cérémonie de réception s’est déroulée hier sous la présence du Ministre en charge de l’Energie  et  du Pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé.

 « Nous pourrons avoir le plaisir, dans 4 ou 5 mois plutard, d’injecter  dans le parc de Senelec la première énergie d’origine éolienne, avec  50 MW », a déclaré le Ministre  en charge  de  l’Energie  et  du Pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé. Il s’exprimait lors la cérémonie de réception des turbines destinées à la construction du premier projet d’énergie éolienne à échelle industrielle, à Taïba Ndiaye, dans la région de Thiès. Selon le Ministre, les autres phases de 50 suivront  à l’horizon juin 2020 pour avoir l’intégralité du projet. « Au départ, il  y avait beaucoup de difficultés, mais là, nous commençons à voir le bout du tunnel. J’espère qu’on pourra bénéficier de cette énergie dans les meilleurs délais », a-t-il soutenu devant les Ambassadeurs des USA, Tulinabo S. Mushingi, et George Hodgson de la Grande Bretagne et une délégation de la commune de Taïba Ndiaye. Érigée à environ 80 km au nord de Dakar, la centrale éolienne de Taïba Ndiaye représente le plus grand projet de ce type en Afrique de l’Ouest. Avec une capacité installée de 158 MW (46 turbines, tours en acier de 117 m, lames de 62 m), le Parc Éolien de Taïba Ndiaye (PETN) représentera à lui seul plus de la moitié de l’énergie renouvelable produite au Sénégal.

 

Transformer un rêve en une réalité

D’après le Directeur général de Lekela, Massaer Cissé, avec un investissement de près de 200 milliards de francs CFA et une  capacité installée de 158 MW, la centrale éolienne de Lekela  représentera à elle seule plus de la moitié de l’énergie renouvelable  dans le mix-énergétique du Sénégal. « Ce parc est né d’un rêve, il y a plusieurs années, et aujourd’hui, nous sommes prêts à faire de ce rêve une réalité », a-t-il indiqué. A l’en croire, ce parc éolien place le Sénégal comme un leader en matière d’énergie renouvelables. Il fournira une énergie propre et renouvelable pour améliorer la vie  de millions de citoyens. Ainsi, dira-t-il : « à Taïba Ndiaye, nous construirons un centre d’excellence pour les énergies renouvelables  où des centaines de travailleurs se familiariseront avec l’énergie  éolienne lors de la construction du Parc ». En effet, le parc devrait commencer à transmettre de l’énergie au réseau national d’ici la fin  de 2019 et fournira plus de 450.000 MWH d’électricité par an. Cela représente une augmentation de 15%  de la capacité de production du Sénégal et la fourniture  d’électricité à plus de 2 millions de personnes. Selon Pape Mademba Bitèye, Directeur général de la Senelec, cette centrale est le fruit d’un partenariat fécond entre Senelec et Lekela. « Ce partenariat a été rendu possible grâce à l’Etat du Sénégal et à l’appui des  autorités locales qui nous ont permis de lever toutes les contraintes liées à ce type de projet, en facilitant  notamment la mise à disposition du foncier et les garanties  nécessaire. Nous nous réjouissons de cette forme de collaboration  multipartite entre le Senelec, les promoteurs et les populations, et attendons avec impatience la mise en service de la première phase  vers la fin de l’année 2019 », s’est félicité M. Bitèye. Selon un  communiqué, le projet permettra la création de nombreuses opportunités d’emplois pendant la construction, à la fois directement et indirectement, pour la communauté de Taïba Ndiaye. Il permettra également de créer des moyens de subsistance durables pour les communautés, d’améliorer l’agriculture et d’offrir des possibilités de formation professionnelle aux jeunes. « On estime que, sur la durée de vie du projet, ces investissements apporteront une contribution d’environ 20 millions de dollar US. Plusieurs projets communautaires sont déjà en cours », apprend-on de la source.

Zachari BADJI

 

À voir aussi

Macky à Abidjan: Les détails sur une visite économique

Le Président de la République effectue une visite d’Etat en Côte d’Ivoire du 20 au …

Fonction publique: Plaidoyer pour le financement du PAMA

Pour tirer le bilan de la revue annuelle conjointe 2019, la crème dudit ministère s’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.