Accueil / SANTE / Centre hospitalier régional de Kolda : Baisse de 75% des évacuations sanitaires vers Ziguinchor et Tambacounda

Centre hospitalier régional de Kolda : Baisse de 75% des évacuations sanitaires vers Ziguinchor et Tambacounda

Le Soleil- Les évacuations sanitaires vers les hôpitaux de Ziguinchor et Tambacounda seront bientôt un lointain souvenir pour les populations de la région de Kolda.

Le nombre des évacuations sanitaires vers Ziguinchor et Tambacounda a baissé de 75 % en 2017. Pour le mois de février dernier, seulement 4 patients ont été référés dans ces hôpitaux qui recevaient, en moyenne, entre 20 et 22 évacuations sanitaires par mois en provenance de Kolda. Ces résultats ont été obtenus grâce aux efforts consentis par le Centre hospitalier régional de Kolda en recrutant un personnel qualifié et en investissant dans les infrastructures et équipements pour relever le plateau technique.

La direction de l’hôpital a enrôlé des médecins spécialistes en chirurgie, urologie, orthopédie, radiologie, anesthésie, réanimation, cardiologie et en médecine générale pour pouvoir assurer la prise en charge des malades sur place. Elle a également procédé au recrutement d’une dizaine d’infirmiers d’Etat pour améliorer la qualité de l’offre de services grâce à l’appui du gouvernement.

« De 2014 à aujourd’hui, l’Etat a investi près de 600 millions de FCfa dans l’hôpital dans le cadre des Contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (Cpom), hormis les subventions annuelles. Alors, je me suis dit qu’il faut qu’on sente ces Cpom-là au niveau de l’hôpital. Et j’ai misé sur l’amélioration du séjour et de la prise en charge des patients qui fréquentent l’hôpital mais aussi sur le recrutement d’un personnel qualifié, l’acquisition d’un matériel adéquat et la motivation du personnel », déclare le directeur du Centre hospitalier régional de Kolda. Cheikh Mbaye Seck se fixe, aujourd’hui, comme priorité de faire de Kolda une référence dans le sud du pays. Il annonce également l’ouverture prochaine du centre d’hémodialyse de Kolda et l’installation du Samu rural obstétrical dans le cadre de l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant dans les régions de Kolda et Sédhiou.

Le Centre hospitalier régional de Kolda a également fait peau neuve. Les bâtiments et le mur de clôture ont reçu un coup de pinceau afin d’améliorer le cadre de vie dans l’hôpital, tandis que les différents services qui étaient en panne depuis belle lurette ont été réparés ou réhabilités. C’est le cas notamment de la maternité, du bloc opératoire, de la pédiatrie, de la pompe à eau du forage, de la réanimation, de la buanderie, du réfectoire du personnel, du scanner, de la radiologie et du groupe électrogène de l’hôpital.

Le laboratoire a bénéficié d’un nouvel autoclave de bactériologie des hormones et d’un appareil d’ionogramme, alors que le service des urgences vient d’être équipé d’aspirateurs électriques. Concernant la logistique, les sept ambulances et le véhicule de liaison qui étaient hors service depuis plus d’un an sont de nouveau fonctionnels.

Quant aux services de médecine et de la chirurgie, ils viennent de recevoir de nouveaux lits d’hospitalisation.

Mamadou Aliou DIALLO

À voir aussi

Une étude alerte sur le taux de sucre dans les yaourts

Les résultats d’une étude britannique montrent que la plupart des desserts au yaourt contiennent plus …

Trois cas de dengue à Fatick

La dengue se signale à Fatick. Trois cas ont été détectés au poste de santé …