Accueil / ECONOMIE / Céréales: L’offre mondiale évaluée à 3210,1 millions de tonnes

Céréales: L’offre mondiale évaluée à 3210,1 millions de tonnes

Au mois d’octobre 2018, les prévisions du département américain de l’agriculture (USDA) tablent sur une offre mondiale de céréales de 3210,1 millions de tonnes (Mt), pour la campagne 2018-2019, soit des baisses respectives de 0,03% et 0,4% par rapport aux prévisions du mois passé et aux estimations de la campagne 2017-2018.

 Les prévisions d’octobre 2018 de la demande mondiale de céréales, situées à 2618,8 Mt pour la campagne 2017-2018, se sont repliées de 0,1% par rapport aux prévisions de septembre, contre une progression de 1,7% comparativement aux estimations de 2017-2018. En septembre 2018, les cours du riz indien (25% brisure) et du sucre blanc, se sont raffermis, en variation mensuelle, alors que ceux du blé tendre français, Pour sa part, le prix du riz thaïlandais est resté stable sur la période.

Riz

Les prévisions d’octobre 2018 de la demande mondiale de riz, pour la campagne 2017-2018, ont progressé de 0,02% et 1,2%, respectivement, par rapport aux prévisions de septembre et aux estimations de 2017-2018, apprend-on de la direction de la prévision et des études économiques. En raison de la dépréciation de la roupie indienne et de l’amélioration des perspectives de récolte, le cours du riz indien (25% brisures) a connu une baisse mensuelle de 2,9% en septembre 2018. Concernant la variété thaïlandaise similaire, le cours est resté à son niveau du mois d’août 2018 (393$). Sur les neuf premiers de 2018, les cours des variétés de riz indienne et thaïlandaise (25% brisure) ont affiché des hausses respectives de5,8% et 7,8% par rapport à la même période de 2017. Sur le marché local, en septembre 2018, le prix du kilogramme de riz parfumé a augmenté de 0,5%, en variation mensuelle, pour s’échanger à 405 FCFA, alors que celui du riz brisé ordinaire est resté stable à son niveau de 294 FCFA.

Sucre blanc

Concernant la demande mondiale de sucre, elle enregistrerait un accroissement de 2%, à 178,3 Mt pour la campagne 2018-2019.  Ainsi, les attentes d’une baisse des récoltes au Brésil et en Asie du Sud, notamment en Inde et en Indonésie, ont boosté les cours internationaux du sucre au mois de septembre 2018. En variation mensuelle, le cours du sucre blanc a progressé de 3,4%. Sur un an, il a par contre baissé de 24,2% sur les neuf premiers mois de 2018. Au Sénégal, le prix du kilogramme de sucre raffiné en poudre a progressé de 0,7% pour s’échanger à 613 FCFA en septembre 2018.

Blé

S’agissant du blé, les prévisions de l’USDA du mois octobre 2018 attendent une offre mondiale de blé de 1005,8 Mt pour la campagne 2018-2019, soit des baisses respectives de 0,1% et 0,8% par rapport à celles de septembre 2017 et aux estimations de la campagne 2016-2017. Quant  aux prévisions d’octobre 2018 de la demande mondiale de blé pour la campagne 2018- 2019 (745,6 Mt), elles ont reculé de 0,1% par rapport aux prévisions de septembre 2018 contre une hausse de 0,6% comparativement aux estimations de 2017-2018. Après la hausse mensuelle de 9,9% enregistrée au mois dernier, le cours du blé tendre s’est replié de 3,9% en septembre 2018, en raison des disponibilités confortables au niveau mondial. En glissement annuel, il a par contre progressé de 14,5% sur les neuf premiers mois de 2018.Au Sénégal, en septembre 2018, le prix du kilogramme de farine de blé est resté stable, à son niveau de janvier 2018 (400 FCFA).

Zachari BADJI

À voir aussi

Forte dégradation du déficit commercial du Sénégal

Le déficit commercial du Sénégal s’est fortement dégradé de 81,1 milliards de FCFA (environ 137,870 …

WACA lancé à Dakar pour améliorer la gestion des risques

Le lancement de la plateforme WACA (West Africa Coast Area  Management Programm) s’est déroulé hier …