CEREMONIE OFFICIELLE DU GRAND  MAGAL DE TOUBA Serigne Sidy Moctar invite au travail et à cesser les gaspillages

Les rideaux de la 122ème édition du grand Magal de Touba sont tombés. En effet, ce dimanche 20 Novembre 2016, le dernier acte de l’édition 2016 aura été la cérémonie officielle qui a regroupé l’ensemble des familles religieuses du pays et les autorités administratives et coutumières.

 C’est le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, qui a conduit la délégation gouvernementale  à la traditionnelle cérémonie officielle du Grand Magal de Touba 2016. Parmi les membres du gouvernement, on peut citer les ministres de l’Industrie et des Mines Aly Ngouye Ndiaye, de l’Hydraulique et de l’Assainissement Mansour Faye, le député Moustapha Cissé Lô. Prenant la parole, Serigne Mouhamadou Mourtallah Bachir Mbacké a réitéré ses remerciements auprès du khalife Serigne Sidy Moctar Mbacké, non sans inviter les talibés à respecter les cinq prières du jour. Le marabout a demandé aux fidèles de respecter également les piliers de l’Islam la religion de Dieu Allah.

Le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, dans son discours,  a rappelé les raisons pour lesquelles il est à Touba : apporter la ‘’Ziara’’ et les remerciements du Président de la République Macky Sall, à l’endroit du Khalife en ce grand moment du grand Magal de Touba. Le premier policier du pays a déclaré que l’Etat du Sénégal, à sa tête Macky Sall, a déployé tous les moyens pour un bon déroulement de l’évènement religieux. Avant de terminer son discours, Abdoulaye Daouda Diallo a sollicité des prières du Khalife général des mourides pour une paix durable dans le pays, l’entente, la cohésion au sein des populations, installant du coup une stabilité totale fruit de réussir l’ensemble des projets qu’a entamés le gouvernement.

A son tour, Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du khalife général des Mourides, dira tous les remerciements de Serigne Sidy Moctar Mbacké à l’endroit de Dieu Souhana Wahtalah, qui lui a permis de passer encore le jour du Magal de Touba cette année. Dans ses remerciements, le Khalife n’a pas oublié l’ensemble des talibés, les chefs religieux du pays. Le porte-parole du Khalife soutient que toutes les missions qui ont été fixées par l’Etat pour une bonne réussite de l’évènement ont été assurées à cent pour cent. Selon Serigne Bass Abdou Khadre, Macky Sall a respecté ses engagements. Aussi a-t-il salué le travail remarquable de la presse avec 1300 journalistes accrédités.

Le Khalife général des Mourides, à travers son porte-parole, a invité la population au travail et à éviter le gaspillage qui ne mène à rien, sinon au sous-développement. Refusant de faire dans la dentelle, Serigne Sidi Mokhtar Mbacké a directement instruit les descendants du fondateur du « Mouridisme », Cheikh Amadou Bamba, à aller étudier et à approfondir leur savoir. Même s’il ne les a pas cités nommément, il reste que le Saint homme n’a pas aimé le désir de certains de s’attaquer aux confréries, à chaque fois que l’envie les en démange. Pis, ces pourfendeurs des confréries le font souvent sans aucun argument valable et objectif. Pour autant, aux fins d’éviter que les fidèles ne posent aucun acte de nature à provoquer des soubresauts pour l’unité nationale et la cohésion sociale, le khalife général des Mourides invite ces derniers à s’abstenir de toute idée de vengeance ou de vendetta contre les contempteurs des confréries.

Serigne Bass Abdou Khadre, livrant le message du khalife, a également insisté sur le respect de la hiérarchie dans la société. ‘’Les  services étatiques doivent s’approcher des gouvernés en vue de connaitre leurs difficultés.’’ Il demande à ce que l’on appuie  les paysans et les éleveurs en les dotant de matériel agricole adéquat, de semences en qualité et en quantité suffisante. Le marabout parlant de l’actualité, a fait allusion à l’assassinat dont est l’objet la vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental, Fatoumata Matar Ndiaye, responsable des femmes de l’Alliance pour la République de Pikine. Et Serigne Sidy Moctar Mbacké de s’émouvoir de la propension chez certains compatriotes à user de la violence sous les pires coutures.

Samba   Khary NDIAYE (Envoyé Spécial  à Touba)

Voir aussi

MORT DE L’ELEVE SAPEUR CHERIF NDAO  Les suspects jugés le 27 janvier prochain

 Les mis en cause dans l’affaire Chérif Ndao, un élève sapeur-pompier décédé lors de sa …