Accueil / ACTUALITES / Cérémonie officielle du Magal- Touba invite la classe politique au dialogue

Cérémonie officielle du Magal- Touba invite la classe politique au dialogue

Bien qu’absent de la cérémonie, le Khalife général des Mourides, par la voix de son porte-parole, a invité la classe politique au dialogue. Selon lui, rien ne vaut cette tension inutile notée dans l’arène politique et que la paix n’a pas de prix.

Les rideaux de la 123ème édition du grand Magal de Touba sont tombés. En effet, le dernier acte de cet évènement religieux aura été la cérémonie officielle tenue au lendemain du Magal comme à l’accoutumé dans la résidence Khadimoul Rassoul (Keur Goumack). Le Ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, accompagné par une très forte délégation, est venu représenter le chef de l’Etat Macky Sall. Dès l’entame de son discours, le Ministre de l’Intérieur déclare que sa présence à la cérémonie n’est rien d’autre qu’apporter les salutations et le ziar de Macky Sall. Selon lui, le grand Magal de Touba marque la croyance en Dieu et d’œuvrer en faveur de Dieu, Allah, pour les Talibés et musulmans. Conscient des accidents survenus au cours du Magal, le patron de la police nationale profite de l’occasion pour faire ses condoléances aux familles touchées. Parlant du caractère économique du Magal, Aly Ngouille Ndiaye confirme qu’au total, 250 milliards de nos francs sont déployés vis-à-vis des populations, ce qui constitue un cachet intéressant au PIB national. Selon toujours M. Ndiaye, le Président de la République a bien saisi l’appel du khalife Serigne Sidy Moctar Mbacké qui lui demandait d’aider les paysans et les démunis. A cet effet, une enveloppe financière de 115 milliards CFA a été dégagée pour assurer les bourses familiales en 2017 et, qu’en 2018, 400 milliards sont prêts en faveur des familles démunies. Dans le secteur de l’agriculture, la production est importante car chaque année, 20 milliards sont sortis pour ce secteur d’après le Ministre de l’Intérieur. Les bons impayés et le bradage des graines sont aujourd’hui de vieux souvenirs dira Aly Ngouille Ndiaye.

L’Etat a investi plus 2 milliards F CFA à Touba

Revenant sur les investissements de l’Etat à Touba, les travaux de la route Ila Touba seront achevés avant le prochain Magal. Déjà 02 milliards 700 millions sont investis à Touba et, malgré tout, l’eau se fait rare dans certains quartiers durant le Magal, soutient le ministre Aly Ngouille Ndiaye. A l’en croire, de 2012 à nos jours, 09 milliards de nos francs ont été injectés dans la cité de Bamba au profit de l’assainissement. En perspective des villes modernes, 08 milliards sont prévus et Touba en fait partie. Une information de taille a été donnée par Aly Ngouille Ndiaye qui soutient que le président Macky Sall lui a ordonné de convoquer un dialogue politique avec l’opposition. Il a d’ailleurs sollicité des prières auprès du khalife afin que ce dialogue se tienne et apporte une entente dans le champ politique du Sénégal pour une bonne tenue des élections de 2019. A la fin de son discours, M. Ndiaye a demandé des bénédictions à l’endroit du khalife pour que Macky Sall termine son projet de Sénégal émergent.

Quant au porte-parole du Khalife, Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, répondant au représentant de l’Etat à la manifestation religieuse, il a aussitôt prié pour que Dieu accorde longue vie et la santé à Serigne Sidy Moctar Mbacké, avant de saluer les membres de la famille Mbacké présents à la rencontre et ceux qui sont dans la diaspora. La Oumah islamique du monde n’est pas en reste dans ses salutations. Le porte-parole du khalife a également magnifié la présence de délégation gouvernementale conduite par Aly

 

‘’Que Macky Sall soit tranquille, il n’a rien à craindre’’

Le porte-parole du Khalife a remercié le Gouvernement du Sénégal qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de l’évènement religieux. Au vu de l’appui que l’Etat sénégalais accorde toujours à Touba, Serigne Bass Abdou Khadre prie pour que le Président Macky Sall réussisse tous ses projets pour le pays. « Que Macky Sall soit tranquille», averti Serigne Bass Abdou Khadre, car celui qui travaille pour Khadimou Rassoul n’a pas droit à s’inquiéter. La presse a été aussi remerciée par le porte-parole du khalife pour avoir diffusé le plus largement possible l’évènement. Des condoléances ont été formulées par le khalife devant la mémoire des disparus, suite aux accidents survenus lors du Magal. Serigne Bass a demandé les talibés à s’unir davantage, gage d’un développement durable dans la société. Il demande la classe politique d’éviter la politique sectorielle qui conduit à la désunion. Seul Dieu a le pouvoir de donner le pouvoir, donc il ne sert à rien de dire de sales mots sur quelqu’un à qui Dieu a accordé un pouvoir, ajoute le porte-parole du khalife. Quant aux jeunes du pays, Serigne Bass Abdou Khadre, les pousse à se former et à s’adonner au travail pour bâtir une société digne de ce nom.

Samba Khary Ndiaye, Envoyé spécial à Touba

À voir aussi

«Massalikoul Jinaan» Les clés livrées avant fin Mars 2018 …

La grande mosquée mouride de Dakar, «Massalikoul Jinan», est fin prête à accueillir les fidèles …

Interdiction de la coupe de bois en Casamance Le prix du sang

Le Gouvernement a décidé, en Conseil des ministres avant-hier, entre autres mesures, d’interdire la coupe …