Accueil / POLITIQUE / Ces élections n’intéressent pas ‘’à cause du gaspillage de milliards » par les candidats de la présidentielle

Ces élections n’intéressent pas ‘’à cause du gaspillage de milliards » par les candidats de la présidentielle

Le secrétaire général du Rassemblement patriotique sénégalais (RPS) Ely Madiodio Fall a déclaré mercredi à Dakar que les élections législatives suscitent peu d’engouement chez les populations ‘’à cause du gaspillage de milliards par les candidats à la présidentielle » du 25 février. ‘’Ils se sont mis à gaspiller des milliards qui ne leur appartenaient pas personnellement », a souligné M. Fall qui tenait meeting dans le populeux quartier de Fass Delorme (proche banlieue de Dakar).

Source : Aps
Il a invité les électeurs à ‘’plus d’exigence » envers les candidats aux législatives du 3 juin prochain, estimant que si le parti au pouvoir et ses alliés obtiennent la majorité parlementaire, ‘’les décisions budgétaires continueront à être avalisées que par des salves d’applaudissements ».

La tête de liste du RPS, entré en politique depuis la fin des années 1950 – militant du Parti africain pour l’indépendance, PAI et du Rassemblement national démocratique, RND – a par ailleurs relevé qu »’au Sénégal, depuis l’indépendance, ce sont des appareils politiques qui évoluent en lieu et place de vrais partis politiques ».

Les députés qu’entendent être les militants investis sur la liste RPS ‘’serviront de garde-fous » au parti au pouvoir et à ses alliés qui veulent instituer un sénat qui n’a aucune légitimité ».

Prenant la parole, le professeur Papa Mamour Sy, investi sur la liste RPS, a promis que les députés RPS qui seraient élu au parlement travailleront à la suppression ‘’des règles juridiques contraignantes qui régissent le fonctionnement de l’Assemblée nationale ».

Enseignant à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’université Cheikh Anta Diop, il a estimé que l’usage (officiel) des langues nationales à l’hémicycle doit ‘’être réglé une bonne fois pour toutes », alors que doit être donné ‘’un cachet moins politicien au débat parlementaire ».

Les jeunes du RPS habitant le quartier de Fass n’ont pas raté l’occasion de se plaindre de l’insécurité qui règne dans leur quartier et des délestages qui, ce jour même, n’ont pas manqué de retarder la tenue du meeting du RPS.

Un militant a déploré la situation sociale et les conditions de travail des employées de maison et des jeunes qui font office de vigiles dans ce quartier où les populations subissent fréquemment la loi des délinquants.

Le professeur Ely Madiodio Fall a promis que les députés RPS vont défendre le respect du SMIC par les employeurs.

Le meeting du RPS a été l’occasion pour une dame d’un âge avancé de se plaindre devant l’assistance pour ‘’ne pas avoir été informée » elle-même de la manifestation qui se tenait non loin de chez elle.

Invitée par le secrétaire général du RPS à prendre la parole, son attitude a fait se tordre l’assistance pendant quelques minutes, même si son discours était difficilement perceptible.


À voir aussi

Defections au Pds Arona Coumba Ndoffène décime le Pds à Biscuiterie

Encore une saignée dans les rangs du Pds dans la Commune de Biscuiterie ! En …

Porokhane Un député Apr lâche Macky pour Idy

Les tournées d’Idrissa Seck à l’intérieur du pays commencent à porter ses fruits. Le député …