Accueil / ACTUALITES / Cette force de Sidy Lamine

Cette force de Sidy Lamine

C’est Macky Sall et son Gouvernement qui devraient être aux premières loges. Mais des raisons d’Agenda d’Etat ont empêché au Président de la République de présider l’ouverture de la cérémonie de dédicace des œuvres de Mame Khalifa Niasse, le Mythique et le Mystique du Saloum. La décision aurait été bien prise lors de l’audience que le Pr. Macky Sall avait accordée au Président du Groupe Walfadjri. Mais ce fut alors Mouhammed Boune Abdallah Dionne, le Premier ministre, qui dut décaler l’heure où il devait faire face à l’Assemblée nationale d’une heure au moins.

Devant le public de personnalités religieuses et surtout de personnalités politiques différentes, Sidy Lamine Niasse a réussi une prouesse que nul n’est parvenu à faire, surtout dans l’espace médiatique et dans un contexte si particulier, à unir sans confondre et à distinguer sans séparer. Il fallait bien être présent pour remarquer la présence d’un Sénégal multiple, varié et divers autour d’une seule lumière, celle de l’érudit Mame Khalifa Niasse. Des personnalités politiques perdues de vue depuis longtemps ont réapparu. Des guides religieux qui se présentent rarement en public, ont été présents. Cet exploit réalisé par Sidy Lamine est indubitablement celui d’un homme de foi qui réunit en diphtongue l’Intérieur et l’Extérieur pour le bien commun.

Le patriotisme de Sidy Lamine est son impressionnant esprit d’ouverture dont la seule explication est sa connaissance atavique et capillaire de l’Etre humain. Les personnalités religieuses choisies pour être les Parrains relèvent d’obédience confrérique différente, mais ne croient qu’à un seul Allah, appartiennent à une seule religion, ne suivent que la tradition du Prophète (PSL) et n’appartiennent qu’à une seul religion, l’Islam. Sidy Lamine a réussi à illustrer l’unité nationale en la consolidant par une mobilisation autour de la Sagesse, seul acquis humain qui fait l’Homme.

Sidy Lamine reste constant. Et ce n’est point lui tresser des lauriers que d’agréer qu’il est différent de beaucoup de ceux qui valsent selon les pouvoirs et la cérémonie du 18 Mai apparait comme une alerte : Dieu Seul est Souverain ! Devant Lui, nul n’est puissant et tous sont périssables !

Domou rewmi

À voir aussi

Portrait- Serigne MBaye Sy Mansour : «Un homme de vérité et de justice».

Né en 1932, Serigne Mbaye Sy Mansour est le fils aîné de Serigne Mouhamadou Mansour …

Serigne Mbaye Sy Mansour nouveau Khalif Général de la famille Sy

C’est officiel. Serigne Mbaye Sy Mansour succéde à feu Abdou Aziz Sy al Amine. Ila …