??????????????

Chamboulement chez les libéraux : Fada fait remanier le Pds

Me Wade tente de tirer les leçons de la Fronde de Fada et Cie en procédant à une réorganisation profonde du Pds, tout en restant secrétaire général du Pds. Après avoir chamboulé son parti, le vieux a pris l’avion dans la soirée d’hier, en direction de la France.

  Avec la fronde de Modou Diagne Fada, le Pds était-il contraint à une profonde ou légère réorganisation. En tout cas, ça en a tout l’air, car Me Wade a décidé de réaménager son parti. Nous avons reçu hier une décision administrative du Pds portant remaniement des structures de direction du parti libéral. Toutefois, le Pape du Sopi maintient le Comité directeur avec la mise en place de quelques structures, jusqu’au Congrès pour un meilleur pilotage du parti. «Cependant, aujourd’hui, et en attendant une réorganisation complète du parti qui sera approuvée par le Congrès, le Comité directeur est la seule structure opérationnelle de notre exécutif», lit-on dans le communiqué parvenu à nos soins. Ainsi, Wade a-t-il annoncé la création d’un Secrétariat National qui demeure le Gouvernement virtuel du Parti. Il comprend un Secrétariat Général Adjoint ou Coordonnateur National dirigé par Oumar Sarr, un Pool de Porte-paroles et un collège des conseillers du Secrétaire Général National. Il y a les secrétaires nationaux de domaines qui, comme des  ministres, gèrent des domaines déterminés avec compétences précises. Le Secrétaire National au Secteur Privé est dirigé par Aida Ndiongue. Le Secrétaire National chargé des questions juridiques et judiciaires est sous la coupe réglée de Me Madické Niang. Modou Diagne est nommé secrétaire National chargé des activités parlementaires. Aida Mbodj est la secrétaire National chargé de la Société Civile, de la Parité et des Associations Féminines Nationales et Internationales et la Secrétaire Nationale chargée des femmes se nomme Woré Sarr. Le domaine est décentralisé, avec des structures au niveau des fédérations et des sections. En outre, il y a les  Secrétaires nationaux fonctionnels dont l’action se situe au niveau national. Ils participent à l’élaboration de la politique nationale du parti, peuvent faire des propositions et effectuer des missions à l’intérieur pays ou à l’extérieur. De manière générale, les Secrétaires Nationaux peuvent déléguer une partie de leurs prérogatives à des adjoints ou, plus formellement à des délégués nationaux. Ils peuvent constituer des commissions et des inter-commissions et utiliser les nombreuses compétences disponibles aujourd’hui dans le parti. Ils doivent impliquer obligatoirement les femmes et les jeunes dans le respect du principe de la parité. Les Secrétaires nationaux doivent rendre compte régulièrement au Secrétaire Général National, par un écrit sommaire, tous les 5 de chaque mois, de leurs travaux et des tâches assignées. Cet envoi peut se faire par email. Je pourrai, bien entendu, à tout moment, redéfinir les missions, les fractionner ou les fusionner ou remplacer les personnes titulaires défaillantes, a précisé Me Wade. Les secrétaires nationaux constituent ensemble une équipe qui, pour être efficace, doit être soudée, d’autant plus que l’adversaire politique s’est fixé pour objectif principal de nous diviser et de nous détruire, a justifié Me Wade. Dans la nouvelle structuration du Comité Directeur, à l’image des partis modernes, il est créé un pool de porte-paroles sous la direction du Porte-parole du Parti. Ceci permettra, notamment d’éviter les désignations de porte-parole du jour à chaque réunion, et un meilleur écho de nos décisions politiques. Il doit comprendre des jeunes, des femmes et des cadres. Il y a également le porte-parole des structures décentralisées dont chaque commission a un Président, un Secrétaire Général et un rapporteur (voir en page 6 la liste des membres du secrétariat national du Pds).

Le Collège des Conseillers du Secrétaire Général National

Cette idée est empruntée, selon le Pds, au Président Kennedy qui avait mis en place une large commission des conseillers comprenant toutes les couches sociales : professeurs, militaires retraités, hommes d’affaires, paysans, fermiers, éleveurs, jeunes, femmes, etc. La Commission des conseillers traite des questions dont elle est saisie par le Secrétaire Général, mais aussi peut donner un avis sur une question quelconque. Chaque structure est tenue à faire des réunions régulières et à adresser des comptes rendus au Secrétaire Général National. Le Comité Directeur se réunira toutes les deux semaines alors que le Secrétariat national tous les mois.

Mouhamadou BA

 

 

 

Voir aussi

direc

[SUIVEZ EN LIVE HD] : Ouverture de la 5ème édition de l’Université Républicaine de la COJER à Saly Portudal