Accueil / SOCIETE / Chambre criminelle de Ziguinchor : La 3ème Session compromise par le transfèrement des  accusés

Chambre criminelle de Ziguinchor : La 3ème Session compromise par le transfèrement des  accusés

La troisième session de la Chambre criminelle séant à Ziguinchor qui a été ouverte ce jeudi, a été fortement compromise des difficultés de transfèrement depuis la capitale sénégalaise, Dakar des accusés. D’ailleurs dans la première affaire où les treize (13) accusés sur les vingt trois (23) qui doivent être jugés, seuls huit (8) ont répondu présents à l’appel du Président de la Cour Moustapha Ba.

La première audience a été finalement renvoyée à une date ultérieure. Et pourtant, selon l’Avocat général Saliou Mbaye, «une réquisition de transfèrement des accusés a été bel et bien faite par le Procureur général de Dakar, Bassirou Gueye. La gendarmerie avait même exprimé une demande de moyens pour le transfèrement des accusés du camp pénal de Dakar via terrestre ou fluviale jusqu’à Ziguinchor.

Le parquet de Ziguinchor a fait tout ce qu’il devait faire, mais l’exécution totale de la réquisition n’a pas été faite par la gendarmerie», a dit, à la suite du Président de la Cour, le représentant du Ministère public. Auparavant, «matériellement, pour ce premier dossier deux accusés ont répondu présents à notre appel. Nous ne pouvons que renvoyer l’audience jusqu’à une date ultérieure», a laissé entendre le Président de la Cour, Moustapha Ba.

Pour cette première affaire où les treize accusés devaient répondre des délits d’associations de malfaiteurs, vols en réunion la nuit avec usage d’arme de la 1ére catégorie, violence et voies de faits, recels de malfaiteurs, seul un témoin, Boubacar Diao a aussi répondu présent à l’appel du Président de la Cour. Tout comme la première affaire, la deuxième affaire qui doit être aussi jugée ce vendredi, pourrait être renvoyée.

Les accusés Mamadou Lamine Keita et Souleymane Gomis qui doivent répondre respectivement des délits de trafic intérieur de drogue et de meurtre, ont aussi brillé par leur absence à l’appel du Président de la Cour Moustapha Ba. Ce qui a fait dire à certains maitres de l’art dans la justice, «qu’il y a souvent un réel problème pour le transfèrement des accusés de Dakar à Ziguinchor. Nous en avons aussi des cas lors de la deuxième session de la Chambre criminelle séant à Ziguinchor.

Et pourtant, depuis le mois de juin dernier, les réquisitions ont été faites à temps et dans les règles de l’art. En vérité le problème, c’est entre l’administration pénitencière et la gendarmerie.» «Ces accusés qui ont brillé par leur absence pourraient, par mesure de sécurité, être embarqués dans le prochain voyage d’un des navires de « Cosama »afin qu’ils puissent regagner Ziguinchor. Leurs audiences seront fixées après», nous a confié nos sources proches de la Chambre criminelle.

Khalifa Ababacar Gueye (Correspondant)                       

À voir aussi

Algérie: Un Sénégalais tué

Un Sénégalais vient d’être en Algérie. Selon  L’As qui donne l’information, la victime, Sakho Diallo …

Le procès de « Boy Djinné » renvoyé

Le procès de Baye Modou Fall alias « Boy Djinné », qui devait avoir lieu hier devant …