Accueil / SOCIETE / Chambres africaines extraordinaires : Hissein Habré éconduit les avocats commis d’office
L'ancien président tchadien Hissène Habré est escorté par ses gardiens de prison dans la salle du tribunal à Dakar pour son procès le 20 juillet 2015. © Seyllou/AFP

Chambres africaines extraordinaires : Hissein Habré éconduit les avocats commis d’office

Le travail des avocats commis d’office par les chambres africaines extraordinaires pour l’ex Président Tchadien ne sera pas chose facile. Hissein Habré a éconduit, hier, les avocats Mes Mounir Balal, Mbaye Sène et Abdou Gningue. L’observateur nous révèle que c’est vers les coups de 18 heures que ces avocats susnommés se sont rendus à la prison du Cap Manuel pour rendre visite à leur client. Mais, ce dernier a refusé de les recevoir. Me Sène expique:  “Hissène Habré est constant dans sa position. Il ne reconnait pas les chambres africaines extraordinaires. Mais en tant qu’avocats désignés dans l’intérêt de la justice (…), nous avons le devoir de lui rendre visite. Maintenant, s’il ne coopère pas, c’est son droit le plus absolu. Mais cela n’enlève en rien à la mission qui nous a été confiée par les chambres africaines extraordinaires dans l’intérêt de la justice. Nous continuons le travail”.

Rewmi.com/C.M.Sarr

Share This:

À voir aussi

Au Sénégal, la surpêche menace la sécurité alimentaire

Greenpeace alerte sur les dangers de cette pêche excessive au large des côtes du pays, …