Accueil / Uncategorized / CHAN 2016 La RD Congo sacrée face au Mali

CHAN 2016 La RD Congo sacrée face au Mali

Nettement dominatrice face au Mali (3-0), la RD Congo a remporté la finale du CHAN 2016, ce dimanche, à Kigali, devant un stade Amahoro largement acquis à sa cause, devenant la première nation à remporter la compétition pour la deuxième fois après son sacre de 2009. Bien entrés dans le match, les hommes de Florent Ibenge s’en sont toutefois remis à un exploit individuel pour planter deux buts en première mi-temps en d’enfoncer le club en seconde période.
La 3e place pour la Côte d’Ivoire
Les Éléphants bronzés ! À l’issue d’une rencontre qui a mis du temps à vraiment se lancer au stade Amahoro de Kigali, c’est finalement la Côte d’Ivoire qui a pris le dessus sur la Guinée lors du match pour la 3e place du CHAN 2016 (2-1). Dans une opposition en guise de mise en bouche avant la grande finale entre RDC et Mali, tout s’est joué en l’espace de sept petites minutes, le temps pour les deux portiers de faire basculer le match. D’abord, Abdoul Karim Cissé en repoussant un penalty de Sankhon (29e), puis Abdoul Aziz Keita en étant coupable d’un contrôle manqué sur une passe en retrait qui terminait sa course dans le but (1-0, 32e).
Coup de massue pour les hommes de Lapé Bangoura qui s’inclinaient dans la foulée sur une frappe placée de Badie à l’entrée de la surface de réparation (2-0, 35e). La Guinée avait une balle de 2-1 au bout du pied pour relancer le match sur un nouveau penalty obtenu (64e), mais Cissé se montrait une fois de plus intraitable (67e) pour assurer définitivement la victoire aux siens, malgré la réduction du score d’Alseny Bangoura (2-1, 86e), et leur permettre de monter sur la 3e marche du podium de la compétition.

Afrik-Foot

À voir aussi

Paris Hilton : Elle pose topless avec Marilyn Monroe !

Paris Hilton a fait tomber la chemise ! Elle ne l’a cependant pas fait pour …

Thierno Bocoum ou ‘’Bène niébé si tchine’’

REWMI.COM- A l’image d’une petite graine de haricot dans une grosse marmite bouillante, Thierno Bocoum …