Accueil / ACTUALITES / Changement de statut- La Caisse des dépôts et consignations transformée en Société privée

Changement de statut- La Caisse des dépôts et consignations transformée en Société privée

REWMI.COM- La Caisse des dépôts et consignations (CDC), qui a un nouveau Directeur général en la personne d’Aliou Sall,a changé de statut. Elle est devenue une société de droit privé. Ce changement de statut lui permet, désormais, de se soustraire au contrôle du Ministère des Finances, de la Cour des comptes et de tout autre organe de contrôle.

Cette décision a été cependant, d’après nos sources, antérieures à la nomination d’Aliou Sall comme DG de cette structure. En réalité, elle lui est connexe.

Aujourd’hui, la CDC peut, en quelque sorte, faire ce qu’elle veut en matière commerciale. Elle peut ainsi faire des investissements, prêter de l’argent, entrer dans le capital de sociétés, construire et louer des immeubles, faire du commerce, de l’agriculture ou toute autre activité à rentabilité économique.

Or, beaucoup, à l’image du lanceur d’alerte Omar Faye de Leeralaskanwi,sont d’avis que l’astuce est de faire le link entre la Banque de Dakar, Timis Corporation, la CDC et le Pétrole.

Ainsi, la nomination du frère du Président sera désormais l’occasion de récupérer l’argent du pétrole qui sera ainsi déposé au niveau de la Caisse qui, on le rappelle, ne rendra plus compte à personne.

En conséquence, l’argent ainsi déposé va servir à alimenter des projets rentables.

Disons que cette démarche n’est pas nouvelle au niveau de la CDC.

En effet, l’ancien DG Thierno Seydou Niane avait procédé à de telles opérations soldées par des pertes de l’ordre de 2 à 200 milliards, du fait des investissements sans rentabilité effective.

La Caisse avait en effet investi de l’argent dans l’immobilier comme à Bambilor,avec 5000 logements, des centrales solaires, et bien d’autres comme la construction d’une unité industrielle pharmaceutique appelée Parentus, d’un coût de plus de 4 milliards. Elle avait aussi participé dans la plupart des gros investissements de l’Etat.

Aujourd’hui, avec Aliou Sall, un nouveau dynamisme sera donné à ces opérations dans la perspective de la préparation des échéances électorales de 2019.

Or, en ce qui concerne, ces élections, au niveau de Leeral, on est d’avis que la nomination d’Aliou Sall a été « une erreur monumentale ». Pis, elle risque de ramener le score du Président à 40% pour le propulser au second tour.

Rappelons que la CDC était un établissement public à « caractère spécial » qui lui confère le droit de financer des logements sociaux, l’équipement des collectivités locales, le financement des PME/PMI et celui de la politique de la ville

Au niveau du site de la CDC, on nous apprend que « Depuis le démarrage de ses activités en juin 2008, la CDC a injecté plus de 60 milliards dans le financement de l’économie, à travers notamment ses interventions au profit des PME et des projets structurants.
De plus, elle a régulièrement participé aux appels publics à l’épargne (APE) émis par l’Etat du Sénégal sous forme de bons et obligations du Trésor. Le montant de ses participations aux APE, entre 2012 et 2014,dépasse les six milliards (6.000.000.000) de francs CFA. Une importante activité de rachat de créances nées de l’Etat a permis par ailleurs à certaines entreprises sénégalaises de faire face à leurs besoins detrésorerie ».

Ainsi, si le link est fait avec le pétrole et la Banque de Dakar, on imagine la quantité des sommes d’argent à emmagasiner pour des investissements dans tous les secteurs devenus prioritaires.

Ainsi, Aliou Sall est le patron d’une grande entreprise de financement qui s’appelle CDC, une sorte de bailleur de fonds qui sera incontournable pour les pouvoirs publics et les privés en échappant à toute forme de contrôle.

C’est cela la nouvelle trouvaille des autorités, laquelle a été analysée comme « une provocation grave » par nombre d’observateurs et lanceurs d’alertes.

Assane Samb/Rewmi quotidien

À voir aussi

Dionne et les pontes du Gouvernement à Paris

Le Premier ministre copréside avec son homologue français Philipe Édouard un séminaire intergouvernemental. Ce sera …

Insertion professionnelle et emploi de jeunes Plus de 420 milliards F CFA  pour l’exercice 2018

Le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane, a …

Un commentaire

  1. DEUK BI TASS NA AK MACKY