Accueil / ACTUALITES / Charge du Président Guinéen contre Wade : Le Pds fusille Condé et adoube Cellou Dalein Diallo

Charge du Président Guinéen contre Wade : Le Pds fusille Condé et adoube Cellou Dalein Diallo

«C’est Me Wade qui a parrainé le putschiste Dadis Camara et l’a encouragé à garder le pouvoir en Guinée». Cette petite phrase lâchée par le président Guinéen, lors de sa visite à Dakar, a suscité indignation et rage auprès des libéraux qui assimilent Condé à un «goujat».

A bon chat, à bon rat ! Grosse colère noire chez les libéraux après la sortie au vitriol du président Guinéen contre la divinité libérale Me Abdoulaye Wade. Un peu comme un tsunami, les nerfs en pelote et manifestement à cran, les libéraux trouvent en Alpha Condé un homme ”ingrat”. Bref, Oumar Sarr et Cie pensent que ce dernier n’a fait que projeter l’image d’un goujat parvenu au pouvoir par un tour de passe que seuls les Occidentaux pouvaient imaginer. Dans les annales des relations entre Etats, un Chef d’Etat, en visite dans un autre pays, quelques soient les griefs qu’il peut avoir vis-à-vis de ses hôtes, ne se comporte jamais comme Alpha Condé l’a fait à Dakar, s’alarment les libéraux. En tout cas, la seule chose que le Pds dit retenir d’Alpha Condé est qu’il est sans projet pour son pays, la Guinée. Comme à l’image de son alter ego sénégalais, pour reprendre les propos des libéraux. ‘’Son (Condé) programme politique, à l’image de celui de Macky Sall, se résume à casser de l’opposition pour vivre heureux’’, embraient-ils dans un communiqué lapidaire parvenu à nos soins. Bref, se désole le coordonnateur du Pds, Alpha Condé est un personnage incapable de prendre de la hauteur, car il a toujours manqué un brin de noblesse quelque part chez lui. En effet, les libéraux rangent les propos blessants de Condé contre le Pape du Sopi dans la vindicte publique. Aussi rappellent-ils, la position du Président Wade dans la crise Guinéenne qui a été de préserver ce qui restait de cet Etat, pour éviter le chaos, comme ce fut le cas en Somalie et plus tard en Côte d’Ivoire sous son ami Gbagbo! «Quand il (Ndrl : Condé) fut arrêté et emprisonné, Abdoulaye Wade a déployé tout son savoir-faire, usé de son influence pour le sauver ! Combien de fois, durant les douze années où Wade était au pouvoir, Alpha Condé est venu séjourner au Sénégal au frais de la Présidence de la République. Sa « prise en charge » était dans l’ordre normal du fonctionnement du protocole présidentiel à tel point qu’Alpha Condé pouvait revendiquer l’affectation d’une suite dans n’importe quel palace de Dakar, et il ne s’en privait pas ! Il s’y ajoute que le Président Wade ne manquait jamais de lui venir en aide financièrement comme il avait l’habitude de le faire d’ailleurs avec ses visiteurs», déballera Oumar Sarr. Enfonçant Alpha Condé dans la boue, les libéraux n’ont pas manqué de saluer la détermination de l’opposition guinéenne, toutes tendances confondues, à faire face à la politique d’oppression d’Alpha Condé

Salamraky

Share This:

À voir aussi

LE PÈLERINAGE À LA MECQUE CONFIÉ AUX VOYAGISTES EXPÉRIMENTÉS (OFFICIEL)

Le gouvernement qui a décidé de privatiser l’organisation du pèlerinage à La Mecque va le …