Accueil / ACTUALITES / Cheikh Bamba Diéye : La SOPROSEN est une ‘’nette reculade par rapport à la décentralisation

Cheikh Bamba Diéye : La SOPROSEN est une ‘’nette reculade par rapport à la décentralisation

La création de la Société pour la propreté du Sénégal (SOPROSEN) est une ‘’nette reculade par rapport à la volonté de décentralisation’’, soutient le maire de Saint-Louis dans le journal Le Quotidien (privé), paru mercredi.

‘’L’Etat n’a rien à faire dans la gestion des ordures avec sa loi anticonstitutionnelle qui heurte de plein fouet la libre administration des collectivités locales’’ selon Cheikh Bamba Dièye.

Pour le maire de Saint-Louis, ‘’le gouvernement doit user d’autres stratégies pour aider ou appuyer les élus locaux sur la gestion des ordures’’. ‘’Si vraiment sa volonté est d’aider, d’appuyer et de rendre les villes propres, il y a des systèmes et des moyens’’, a encore dit Bamba Dièye.

‘’Mais, ajoute t-il, si leur volonté (des gouvernants) est d’acheter des centaines de camions, de faire un marché extraordinaire et après nous laisser avec nos problèmes d’ordures, ils ne peuvent tromper personne’’.

‘’De toutes les manières, souligne-t-il, laisser une entreprise publique ou parapublique gérer nos ordures n’est pas à l’ordre du jour’’ pour la commune de Saint-Louis.

Pour régler le problème des ordures, l’Etat a récemment créé la SOPROSEN. Mais les mairies avec en tête l’Entente Cadak-Car se sont opposés à la création de cette structure estimant que la gestion des ordures est du ressort des collectivités locales.

APS

À voir aussi

Arrestation de Kocc Barma : Il n’en est rien !

La présidente  de la commission de protection des données personnelles (CDP), Awa Ndiaye a annoncé, …

Retour sur l’incendie mortel de Guinguinéo : Le père raconte l’horreur

Adama et Hawa, des jumelles, leur sœur Ndèye et leur petit-frère, Serigne Bara, ont péri …