POLITIQUE

CHEIKH GUÈYE, MAIRE DE LA COMMUNE DE DIEUPPEUL-DERKLÉ « Cette Assemblée n’honore pas notre pays »

  • Date: 25 janvier 2016

 Maire de la Commune de Dieuppeul-Derklé, Cheikh Guèye a été, samedi dernier, l’invité de l’émission «Grand Oral». Avec les journalistes Fatou Thiam Ngom Kane et Youssoufa Mané sur la 97.5 Rewmi FM, le responsable de la Ligue démocratique (Ld) a abordé, entre autres sujets, l’insécurité relative à la menace terroriste, la candidature potentielle de Khalifa Sall à la prochaine présidentielle. Morceaux choisis.

Menace Djihadiste au Sénégal

« C’est avec beaucoup de désolation que j’ai appris que Dakar ferait partie de la cible des terroristes. Mais, il faut prendre, à tous les niveaux, les dispositions nécessaires pour faire face au terrorisme. Ce n’est pas une question gouvernementale seulement. C’est une question qui interpelle la Nation entière. Je pense que tous les fils de ce pays doivent se mobiliser (…) pour faire face et arrêter justement ce phénomène de notre âge. En matière de sécurité, il n’est pas question de dévoiler les dispositifs qui devraient être mis en place. Mais, c’est l’alerte et la prise de conscience qu’il faudrait, aujourd’hui. Toutefois, il est difficile, compte tenu de la fragilité, de la porosité des frontières, de dire qu’on est en sécurité. Ce qu’il faut, c’est renforcer notre sécurité. C’est aussi changer les mentalités et faire de sorte que tous les citoyens puissent prendre conscience du rôle qu’ils doivent jouer. Un rôle d’alerte, d’information mais surtout, un rôle de partage en tout et dans tout ce qu’il y a quelque comme chose suspecte. À ce niveau-là, on ne laissera rien de côté. »

Candidature de Khalifa Sall

« Pour sa probable candidature à l’élection présidentielle, je vous renvoie à la Constitution de notre pays. Il y a des critères pour chaque Sénégalais à remplir pour être candidat. Il y a des Sénégalais qui pensent que par rapport à la prochaine présidentielle, Khalifa Sall devrait être candidat et ils sont libres de le dire. Cependant, je ne veux pas faire dans la philosophie ou être trop aérien. Je veux toujours en connaissance de cause donner mon point de vue. J’attends de voir le jour où lui-même fera sa déclaration. Mais à l’heure actuelle, c’est seulement de la spéculation et je ne vais pas me fier à la spéculation. Par ailleurs, je suis très mal placé pour parler du Parti socialiste (Ps). Toutefois, le Ps est un grand parti et la démocratie veut que chaque militant (e) puisse donner son avis sur une question donnée. Sur la polémique entre Tanor et Khalifa Sall, les instances de parti doivent être des espaces d’échanges et la culture du débat c’est la culture de la différence. Maintenant, il y aura une majorité ou un consensus et à partir de ce moment, les militants doivent se fier et se plier à la décision majoritaire. »

Assemblée nationale

« Cette Assemblée n’honore pas notre pays. Le Sénégal a connu de grands députés qui ont été la fierté de notre Assemblée et même de la sous-région. Je pense qu’avec tout ce qui a été dit à la veille de la campagne, nous sommes tombés très bas. C’est regrettable. Je pense que le moment est venu pour qu’ils se ressaisir et qu’ils comprennent qu’ils sont mandatés par le Peuple sénégalais pour défendre leurs intérêts dans la dignité, le respect, dans l’élégance et avec beaucoup de talent. Il y a une introspection à faire à tous les niveaux pour comprendre ce qui se passe à l’Assemblée nationale.  Le pays ne le mérite pas. »

Cheikh Moussa SARR

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15