Accueil / People / Cheikh Lo : Quarante ans de métissage musical

Cheikh Lo : Quarante ans de métissage musical

Cheikh Lô, le parrain de la folk sénégalaise sort Balbalou (Chapter Two/ Wagram) à la rentrée 2015. Un album qui couronne quarante ans d’une voix singulière et transcontinentale. Très respecté au Sénégal, Cheikh Lô a mis cinq ans avant de sortir ce nouvel album, réalisé par le producteur Andreas Unge et enregistré entre la Suède et la France. Balbalou, le titre, signifie faire le gros dos en wolof, littéralement. Pour l’occasion, le baye fall(1), accompagné de ses cinq musiciens sénégalais, embarque du monde dans ses bagages. Sur le très réussi «Degg gui» (la vérité), on retrouve l’accordéon de Fixi, déjà associé avec son acolyte jamaïcain Winston Mc Anuff au label Chapter two, ainsi que la chanteuse brésilienne Flavia Coelho, autre amoureuse des mélanges les plus féconds. Le lien entre Cheikh, le Brésil et l’ensemble des diasporas noires est profond depuis son album Lamp fall en 2005, dont une partie a été enregistrée à Salvador de Bahia, l’épicentre de la culture afro-yoruba, en compagnie du producteur Alé Siquiera(2). Auparavant, on l’aura vu s’intéresser aux rythmes afro-cubains, longtemps populaires au Sénégal, en posant sa voix sur «Flor de amor» aux côtés de Omara Portuondo.L’homme au visage émacié, aux longs dreadlocks et au timbre si caractéristique est coutumier des passerelles musicales. Sur Jamm, on l’a vu fricoter avec Pee Wee Ellis, le saxophoniste de James Brown, et Tony Allen, nouveau roi consacré de l’afrobeat. Cheikh Lô, natif de Bobo-Dioulasso, qui est passé du Volta Jazz au mbalax sénégalais, aime s’ouvrir au monde. Sur «Balbalou», il distille l’influence du jazz oriental avec le trompettiste franco-libanais Maalouf sur fond de sabar, un style typiquement sénégalais. Il s’invite dans le Wassoulou sur «Doyal naniou», interprété en compagnie d’une diva, Oumou Sangaré. Les deux se connaissent de longue date puisque’ Oumou Sangaré était déjà présente sur l’album Bambay gueej de Cheikh en 1999. Ici, ils dénoncent les coups d’état et la confusion qui s’ensuit. L’album, qui sort officiellement en septembre, va couronner quarante ans d’une carrière aussi prolixe que méconnue.

Source Africulture

Share This:

À voir aussi

Le vote de Fillon pour Macron, une « trahison » juge Le Pen

PARIS (Reuters) – Le vote de François Fillon en faveur d’Emmanuel Macron au deuxième tour …