POLITIQUE

Cheikh Mbacké Ndiaye, Chargé de mission à la présidence «Ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale est le fruit d’une manipulation politique»

  • Date: 9 novembre 2015

Cheikh Mbacké Ndiaye, responsable de la Cojer à Yeumbeul Nord, commente les querelles à l’Assemblée nationale. Selon lui, «ce qui s’est passé à l’hémicycle est l’œuvre d’une manipulation de forces politiques de la part de certains ténors de l’opposition». Il appelle ses camarades au travail et les exhorte à ne pas répondre aux attaques non fondées qui ternissent l’image du gouvernement de Macky Sall.

«Un programme comme le Pse n’a jamais été réalisé au Sénégal depuis 1960 jusqu’à nos jours pour rendre notre pays prospère». Ces propos sont de Cheikh Mbacké Ndiaye. Poursuivant son propos, il  déclare : «Ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale ne peut pas être la volonté des députés honnêtes, au sens noble du mot, qui défendent l’intérêt de tous les Sénégalais, mais plutôt la volonté d’une poignée de personnes manipulées par des forces politiques. En tant que Républicains et membres de l’Apr, nous ne pouvons pas ne pas déplorer cette situation parce que nous sommes dans un pays de paix. C’est sous ce rapport que les élus du peuple vont faire leur travail convenablement». Selon lui, l’Apr marche à merveille à Yeumbeul Nord où il milite avec ses camarades républicains.

«Les «apéristes» sont en train de faire un travail de terrain pour permettre à Macky Sall de briguer un second mandat à la tête du Sénégal. Il faut être fort et un homme de paix et de dialogue qui travaille à apaiser le climat social pour que le pays puisse aller vers l’émergence. Donc, personne ne peut créer une tension sociale dans ce pays. Ce que nous disons, sait que l’opposition doit arrêter son jeu de « Yo Yo » et venir se ranger derrière le président de la République pour l’accompagner dans la réalisation de ses projets», poursuit-il. «Nous sommes dans un pays où certains pensent que c’est dans la manipulation et la menace qu’ils peuvent conquérir le pouvoir. C’est pourquoi, à chaque occasion, ils profitent de ces situations pour essayer d’instaurer le désordre ; ce qui est inacceptable surtout au sein de l’Assemblée nationale. Je pense qu’il n’y a rien de plus normal que d’aller avec la majorité car ceux qui sont en train de raconter des choses qui ne sont pas en phase avec la réalité font encore dans la manipulation en soutenant qu’il y a une main derrière certains libéraux alors que c’est faux», martèle Cheikh M. Ndiaye, Chargé de mission à la présidence et par ailleurs, responsable de la Cojer dans la commune de Yeumbeul Nord.

Toujours selon lui, «il faut que les Sénégalais soient conscients que l’homme de la situation, c’est le président de la République actuel, qui s’engage à rendre notre pays émergent, à travers des réalisations comme l’autoroute Ila Touba, la construction des universités, entre autres. Ce qui nous intéresse, aujourd’hui, c’est de travailler pour le Sénégal. Macky ne cesse depuis son élection de poser des actes forts et concrets surtout pour la valorisation du secteur de l’éducation et  sur le plan social, dans tous les domaines». «Les inondations sont devenues de vieux souvenirs pour les habitants des zones inondables grâce à de grands investissements qui ont été faits à travers la construction des ouvrages pour le drainage des eaux de pluie stagnantes pendant l’hivernage. C’est ce que les Sénégalais attendaient de lui. Certaines personnes qui essayent d’entretenir le flou dans la tête des Sénégalais n’ont encore rien compris de la gestion d’un État. Nous exhortons tous les responsables de l’Apr, tous les militants et militantes, là où ils se trouvent, à semer l’unité, à taire les guéguerres de positionnement tout en entamant un travail de massification au niveau des bases», conclut-il.

Sada Mbodj

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15