POLITIQUE

Cheikh Seck sur le «plébiscite» en faveur du maire de Dakar
-LE PARTI DOIT SANCTIONNER KHALIFA POUR SON ATTITUDE IRRESPONSABLE

  • Date: 12 janvier 2016

Sur les évènements de samedi qui ont vu des militants soutenir publiquement la candidature de Khalifa Sall à la prochaine Présidentielle, le député Cheikh Seck y voit une «pure manipulation» orchestrée par le maire de Dakar. Rejetant tout «plébiscite» à l’endroit du chargé de la Vie politique du Ps, le maire de Ndindy invite les instances du Ps à «sanctionner» ce dernier pour «irresponsabilité».

«Khalifa, Président !», ou «Bour Yalla gnou gui lay niane, Khalifa dieul ndam li (Nous prions à Dieu de donner la victoire à Khalifa, en wolof). Ces slogans prononcés à l’endroit du maire de Dakar samedi à l’occasion de la rentrée de l’Ecole du Parti socialiste ont provoqué la colère de Cheikh Seck. Le député-maire de Ndindy est péremptoire sur le rôle de Khalifa Sall dans ces «incidents mineurs».

Joint hier dans la soirée, au bout des nerfs, il assène : «Khalifa Sall est l’instigateur de tout cela. C’est irresponsable parce que ceux qui le font se réclament de lui et de son entourage. Il fait de la manipulation, car il sait qu’il n’a rien au Ps. Quand ces jeunes criaient, il était là en train de rire, c’est de l’irresponsabilité.»

Pour ce fidèle de Ousmane Tanor Dieng, «il n’y a jamais eu de plébiscite» en faveur de l’édile de la capitale, mais des «agissements de jeunes indisciplinés» qui, selon lui, n’ont même pas l’âge de voter.

«Instrumentaliser des jeunes, c’est de l’indiscipline politique»

La preuve, il dit : «Le Ps compte 138 coordinations. Vous n’avez pas vu un secrétaire général de coordination, une présidente de Mouvement national des femmes, un secrétaire général de jeunes ou de la jeunesse féminine, un secrétaire général d’Union départementale ou régionale dire qu’il souhaite la candidature de Khalifa.»

Voyant une «pure manipulation» orchestrée, selon lui, par le chargé de la Vie politique du Ps, en «complicité avec le transhumant», Palla Samb, secrétaire général de la 4ème Coordination B du Point E, le député invite Khalifa Sall à avoir le «courage» de déclarer sa candidature.

«Instrumentaliser des jeunes pour venir proclamer sa candidature, c’est de l’indiscipline politique. Cela ne grandit ni ses auteurs ni ses instigateurs», estime M. Seck. Il invite les instances du Ps à sanctionner Khalifa Sall pour«son attitude irresponsable».

Une chose est sûre : la réunion du Secrétariat exécutif national (Sen) du Ps de demain risque d’être chaude.

Le Quotidien

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15