Accueil / ECONOMIE / CHEIKH T. DIOP, PRÉSIDENT MANKOO NGIR SÉNÉGAL « Il ne faut pas laisser ce Sénégal-là uniquement au cercle politique »

CHEIKH T. DIOP, PRÉSIDENT MANKOO NGIR SÉNÉGAL « Il ne faut pas laisser ce Sénégal-là uniquement au cercle politique »

Faire connaître le Plan Sénégal Émergent (PSE) partout dans le Sénégal, telle est l’une des grandes missions de la nouvelle alliance pour le Pse (Mankoo Ngir Sénégal). Son Président, Cheikh T. Diop, a déclaré, hier, en marge d’un point de presse qu’il ne faut pas laisser ce Sénégal là-uniquement au cercle politique.

Des anciens membres du parti “Tekki” ont décidé de rejoindre la mouvance présidentielle. C’est dans ce cadre qu’ils ont mis sur pied “Mankoo Ngir Sénégal”, (alliance pour le Pse) avec à sa tête Cheikh T. Diop. Cette nouvelle alliance a été en conférence de presse, hier, à Dakar, pour revenir sur les raisons de la mise sur pied de cette nouvelle alliance. Selon leur Président, Cheikh T. Diop, le Pse c’est un programme fondamental pour ce pays-là qui va jusqu’en 2035. Mais, il se trouve une contradiction principale. C’est que les populations ne se sont pas approprié ce programme. Donc, l’une des missions fondamentales de l’alliance, selon M Diop, c’est de faire en sorte que les populations s’emparent de ce programme. « Tout le monde doit se voir dans les réalisations du Pse. Il faut qu’on se batte pour que le Pse ne soit pas un programme destiné uniquement à ceux que l’on appelle les cérébraux. Un programme qui, dans sa déclinaison, est en train de construire le pays. Il y a également le PUDC, le PUMA que le président de la République a présenté », a-t-il martelé.

Justifiant les raisons de ces nouveaux programmes, Cheikh T. Diop expliquera que les régions périphériques ne se sentent pas à l’intérieur du pays. Parce que le minimum d’infrastructures sociales de base n’existe pas là-bas. « Donc, dans une des déclinaisons du Pse, le président de la République a trouvé des solutions à ça en accélérant quand même l’édification de ces programmes », déclar-t-il. Face à la presse, hier, le Président de l’alliance pour le Pse a promis qu’ils vont aller vers les populations pour discuter avec elles, dans leurs langues nationales, sur ce que c’est ce programme. « Ça va être un travail didactique extraordinaire et d’ici peu, je vous assure que vous allez entendre le Pse partout dans le Sénégal », a-t-il encore précisé.

Il faut dire que « l’un des objectifs de cette nouvelle alliance c’est également de ne pas laisser ce Sénégal là uniquement au cercle politique. Ce n’est pas possible. C’est vrai que la politique a son rôle à jouer mais ce rôle fondamental ne peut pas être en exclusivité et en exclusion des citoyens. Sinon, la notion de citoyenneté qui est-ce que ça signifie dans le pays. Il faut qu’on ait dans ce Sénégal-là des citoyens debout. Le citoyen qui sait ce que c’est une République », a déclaré Cheikh T. Diop.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Pays en developpement La BM et le FMI appelés à la vigilance au surendettement

Les Assemblées annuelles 2017 de la Banque mondiale et du Fonds  monétaire international, se sont …

Production industrielle La reprise atteint 7,6% en août 2017

Les productions alimentaires, chimiques, manufacturières, entre autres, sont à l’origine de la reprise del’activité industrielle …