Accueil / SOCIETE / CHEIKH TIDIANE SY DONNE DES ASSAURANCES Alex et Cie seront jugés en novembre ou en début 2008

CHEIKH TIDIANE SY DONNE DES ASSAURANCES Alex et Cie seront jugés en novembre ou en début 2008

Lors de sa conférence de presse d’hier, le ministre de la justice a annoncé que les 23 détenus signataires de la lettre ouverte adressée au président de la République et qui menaçaient d’entamer une grève de la faim seront jugés en novembre 2007 ou en début 2008.

Source l’Observateur
Après les sessions de la Cour d’assises qui s’ouvrent lundi prochain à Dakar, Thiès et Saint-Louis, le ministre de la justice a soutenu qu’une autre session pourrait se tenir en novembre prochain. Session qui connaîtra des affaires de 81 détenus, inculpés de vol avec violences, en réunion, avec usage d’armes, de moyens de transport et d’association de malfaiteurs, dont le reste de la bande à Abatalib Samb alias Ino. Dans tous les cas, Cheikh Tidiane Sy annonce que les 23 détenus signataires de la lettre ouverte adressée au président de la République et qui menaçaient de faire une grève de la faim seront jugés, soit en novembre prochain, soit lors de la première session 2008 de la Cour d’assises de Dakar. Le ministre explique la longue détention de ces personnes par le fait qu’entre 1996 et 1999, ils avaient constitué des bandes de malfaiteurs qui écumaient les régions de Dakar, Diourbel, Thiès et Saint-Louis. Bandes qui excellaient dans les braquages de véhicules, pharmacies, stations et écoles. Ce sont «les impératifs d’une bonne administration de la justice, ajoutés aux exigences d’une dynamique de cohérences et d’efficacité» qui «induiront les juges saisis à se dessaisir au profit du Doyen des juges d’instruction du tribunal régional hors classe de Dakar ». Une jonction de tous ces cas a été faite. C’est ainsi que l’enquête sur les 81 personnes concernées, dont les 23 signataires de «la lettre de Rebeuss », a été bouclée suite au réquisitoire définitif du procureur de la République en date du 11 juillet 2007. Une ordonnance de prise de corps et de renvoi devant la Cour d’assises de Dakar va être prise incessamment par la chambre d’accusation. Ainsi, ils seront extraits et feront face à la Cour d’assises. Ce sera en novembre prochain ou en début janvier, selon les assurances du ministre de la Justice.


À voir aussi

 Loi d’orientation sociale: Les non-voyants toujours en attente des décrets d’application

A l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, hier, la journée internationale de …

Session de rattrape au Bac : 39 admis sur 1123 candidats

Les premiers résultats de la session de rattrapage au Bac sont catastrophiques. Sur 1123 candidats, …