ACTUALITE

Chômage technique à Senegal airlines : les délégués invitent la direction à revenir sur cette décision

  • Date: 29 juin 2015

Le coordonnateur du collège des délégués de la compagnie aérienne Sénégal Airlines, Moustapha Diakhaté, a appelé, lundi, la direction générale de l’entreprise à revenir sur la décision prise vendredi et mettant en chômage technique plus de 70 agents. ’Plus de 70 personnes sont touchées par cette mesure. Nous continuons à faire le recensement au niveau de nos collègues mais nous donnons un ultimatum de 48 pour que cette décision soit retirée. C’est illégal’’, a déclaré Moustapha Diakhaté aux journalistes à la suite d’une assemblée générale. Pour le coordonnateur du collège des délégués, même si cette mesure ’’n’est pas retirée, le personnel concerné considère qu’elle est nulle et sans effet parce que on ne peut pas envoyer des mails au personnel alors que nous avons des Contrats à Durée Indéterminée en bonne et due forme’’.Les directeurs ont confectionné cette liste, ils ont pris leurs amis et ont fait partir les personnes gênantes. Parmi les dix délégués, il y a sept qui sont dans cette liste de personnes mises en chômage technique’’, a t-il relevé. La Direction générale a pris cette mesure ’’alors que l’inspection du travail avait demandé de surseoir à cette décision en attendant de discuter du temps ainsi que de la durée et la rémunération des personnes qui seront mises en chômage technique’’, a-t-il ajouté.’’Rien ne doit pas motiver cette décision. Nous étions en négociation avec la direction générale qui nous avait convoqué à une réunion d’information. Il y avait des pistes à explorer avant toute décision. Il y a quatre mois de salaires qui nous ait du’’, a t-il poursuivi. La Direction de la compagnie ne peut pas mettre en chômage pendant deux mois des collaborateurs ’’en leur payant 25 % de leur salaire net et leur devoir encore quatre mois de salaire’’, a t-il fustigé. ’’Il faut régler le problème des salaires avant de s’asseoir autour d’une table pour discuter de cette modalité de mise en chômage technique’’, a en outre précisé le délégué. Revenant sur les faits qui ont conduit Sénégal Airlines à cette situation, M. Diakhaté a accusé la Direction générale de l’entreprise.’Le directeur général a pris en location un avion de janvier à juin à hauteur de 300 millions francs Cfa par mois. Au finish, l’avion ne nous pas apporté grand-chose puisqu’il a fini par être cloué au sol’’, a t-il expliqué. ’On a payé des millions pour l’immatriculation de l’avion, pendant qu’il était cloué au sol, on a hébergé les équipes dans deux hôtels’’, a t-il ajouté. Tous ces frais, a-t-il ajouté ’’tournent autour de 2 milliards de francs Cfa et ont fini de mettre la boîte à genoux’’.Le collège des délégués invite ainsi le président de la République à demander l’audit de la location des avions et du pèlerinage de l’année 2014. Le personnel compte également porter plainte pour ’’préjudice moral, non paiement de salaires et pour mauvaise gestion’’.

Source Aps

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15