Education

CHOMAGE TECHNIQUE, NON-RECRUTEMENT DE STAGIAIRES DE FASTEF… LES INQUIETUDES DES PROFESSEURS D’ALLEMAND

  • Date: 4 novembre 2016
L’Association des Professeurs d’Allemand du Sénégal ruent dans les brancards pour fustiger le décret n°2014-632 fixant les crédits horaires et les coefficients dans l’Enseignement moyen général.En effet, ils sont 180 professeurs d’allemand au Sénégal à faire part de leurs inquiétudes sur les conséquences de l’application dudit décret. Ils ont d’ailleurs constaté qu’avant l’effectivité de cette mesure que certains Principaux de collège se sont déjà précipités pour supprimer l’allemand comme choix possible de langue vivante 2 au niveau des classes de 4ème et n’ont donné aux collègues concernés que des classes de 3ème.
Toujours est-il que cette suppression progressive de l’allemand comme Langue Vivante entraînerait de facto, selon l’association, « le chômage technique d’abord d’au moins 60 collègues évoluant dans les CEM, et dans quatre ans celui des centaines de professeurs d’allemand en service dans les Lycées ».En plus du non-recrutement de stagiaires en allemand au niveau de la FASTEF, le Président de l´association, Malick NDAO, exprime son inquiétude, à long terme, «la fermeture des départements de l’UCAD, de l’UGB et de l’Université de Thiès ». En plus de ces conséquences, les professeurs d’allemand alertent sur une éventuelle remise en cause de la coopération bilatérale entre le Sénégal et les pays germanophones en général et celle de notre pays et la République Fédérale d’Allemagne en particulier. Non sans relever que « la République Fédérale d’Allemagne a toujours accompagné notre pays dans sa politique économique. En témoigne la présence d’institutions allemandes telles que la GIZ et la KFW, pour ne citer que celles-là ».L’Association des Professeurs  d’Allemand  du  Sénégal rassure tous les collègues avant la signature et la publication de l’arrêté fixant les modalités d’application dudit décret.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15