Accueil / ECONOMIE / Chomage en zone urbaine Le taux avoisine plus de 18%

Chomage en zone urbaine Le taux avoisine plus de 18%

 

Le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus est estimé à 15,7%. Selon les principaux résultats de l’Enquête nationale sur l’Emploi au Sénégal (ENES), au quatrième trimestre 2017 de l’Agence nationale des Statistiques et de la Démographie du Sénégal (ANSD), il est légèrement plus élevé en milieu urbain où 18,6% de la population active sont au chômage, contre 13,1% en zone rurale. Ainsi, le chômage touche davantage les femmes avec 22,1%, contre 9,6% pour les hommes. D’après cette note d’informations, la population en emploi est constituée des employeurs et travailleurs pour compte propre ainsi que des salariés. Plus du tiers (35,9%) de la population en âge de travailler a eu un emploi. Le taux d’emploi est plus élevé en milieu urbain avec 39,0% contre 32,9% en milieu rural. Des variations plus importantes sont observées entre les hommes et les femmes. Pour les premiers, le taux d’emploi est à 47,0% alors que pour les seconds ; il est estimé à 27,0%. Concernant le taux d’emploi salarié ; l’enquête nationale soutient qu’il est plus important chez les hommes que chez des femmes, soit respectivement 39,3% et 23,7%. Ces écarts, explique-t-on, sont plus accentués selon le milieu de résidence, avec un taux d’emploi salarié de 42,0% en milieu urbain contre 22,0% en zone rurale. S’agissant de la rémunération mensuelle, le salaire moyen mensuel d’un salarié est estimé à 96206 FCFA. Il est de 107074 FCFA pour les hommes contre 68078 FCFA pour les femmes. Il varie aussi en fonction du milieu de résidence. Un salarié en milieu urbain gagne en moyenne 104869 FCFA contre 75564FCFA en milieu rural. Par rapport aux tranches de revenus, plus de la moitié des salariés (58,5%) ont gagné moins de 74000 FCFA par mois au dernier trimestre de l’année 2017. « La proportion de salariés qui ont un salaire mensuel supérieur ou égal à 111000 FCFA est estimée à 26,6%. Par ailleurs, le salaire médian est de 54000 FCFA et 30,4% ont gagné moins de 37000 FCFA par mois », précise la source.

Z. BADJI

À voir aussi

Technologies et jeunesse Des atouts pour accélérer la croissance à moyen terme

La conjoncture actuelle offre une occasion de faire avancer les mesures et les réformes qui …

Importations de riz Hausse de 3,519 milliards en février

Les importations en riz du Sénégal au terme du mois de février 2018 ont connu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *