Accueil / ACTUALITES / Chronique Et si on en parlait… Et si on en parlait… Le gré à gré n’est plus acceptable.

Chronique Et si on en parlait… Et si on en parlait… Le gré à gré n’est plus acceptable.

Si ce n’est pas un canular, ce serait extrêmement grave, surtout après toutes ces professions de foi dont on nous rebâche les oreilles.

Selon la presse, un marché de 7 milliards F Cfa serait sur le point d’être «bizarrement» remporté par la société Atos de Thierry Breton. Ce serait pour l’acquisition et la mise en œuvre d’un Système Electronique Intégré de Gestion de l’Information Financière.

Un marché imminent de 7 milliards pour le fameux Thierry  Breton, actuel PDG de Ato (société où siègent d’anciens pontes de l’Apix et des apatrides), ancien PDG de Orange, et éphémère ministre des Finances de France ?

Si c’est oui à toutes les questions, et si un appel d’offres n’aurait pas été acté pour la circonstance, ce serait presque un crime économique. Et  une fois de plus, les services de Nafy Ngom Keita sont sollicités d’urgence, pour édifier les Sénégalais.

L’Ofnac ne vient-il pas d’ailleurs de voir ses compétences élargies ?

Sa directrice, ne vient-elle pas de jurer que les marchés gré à gré vont désormais faire l’objet d’une attention particulière ?

Alors voici venu le moment. Au travail, et avec des résultats probants !

Le Piroguier

Share This:

À voir aussi

PRISE EN CHARGE DE PERSONNES VIVANT AVEC L’AUTISME- L’appui des autorités attendu  

Le Sénégal célèbre ce samedi 2 avril la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme. …