Accueil / ACTUALITES / Chronique- Et si on en parlait… Exit la Dic ? Vive Colobane

Chronique- Et si on en parlait… Exit la Dic ? Vive Colobane

Du temps du commissaire Assane Ndoye, c’était la mode. Un….deux….trois… Et …hop ! Le  client était mûr pour le poste, pour la Dic. Qu’importait  l’heure, qu’importait le jour. Certains  politiciens l’avaient tellement compris, du reste, qu’ils squattaient les alentours du Ministère des Finances pour être arrétés, quand ils voulaient se faire de la publicité gratos.

Mais, autres temps, autres mœurs. Quand on a cru cette époque révolue, avec le commissaire qui a été nommé ambassadeur du Sénégal au Mali, et les policiers délestés de leur zèle, on dirait qu’aujourd’hui, c’est la Brigade de Colobane qui  veut hériter des super pouvoirs.

De nos jours, on va trop vite à Colobane. Que ce  soit l’opposition  (ou ce qu’il en reste), ou la presse, comme cela semble le cas avec Alioune Badara Fall, le directeur de l’OBS, et Mohamed guèye, celui du  Quotidien
Qu’on se comprenne bien, cependant. Si pour des besoins d’enquête sur des articles jugés perversifs, la maréchaussée veut en savoir plus, c’est son droit le plus absolu. Rien à redire là-dessus !

Mais si, pour un oui ou pour un non, les gardes à vue redeviennent  trop fréquentes et privilégiées par rapport aux autres méthodes d’investigation, cela peut nourrir des suspicions et des inquiétudes auprès du Sénégalais lamda. Par conséquent, récolter le contraire de l’effet escompté.

Il ne faut surtout pas. Toujours se rappeler qu’un homme informé est un citoyen, et un homme non informé, un simple sujet.

Le Piroguier

 

À voir aussi

GO : Nos chefs d’état ne voient pas d’esclaves en Libye

Pour l’instant, nos chefs d’état tergiversent. Certains n’ont pas le temps de s’intéresser à des …

Audition avortée de Khalifa Sall L’impasse

REWMI.COM-La Commission ad hoc devant entendre le Maire de Dakar, dans le cadre de la …