ACTUALITE

Chronique-Et si on en parlait…Un ministre, ça agit. Ça ne réagit pas !

  • Date: 6 août 2015

 Après une alerte à la bombe, le  ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, à son tour,  s’est rendu à l’hôtel Radisson. De là, il nous a appris que contrairement au canular auquel beaucoup de gens croyaient, il s’agissait bel et bien  d’une alerte,  même si jusqu’ici ses éléments ne savent pas encore d’où provenait l’appel téléphonique.

Mais là où il nous en a bouché un coin, c’est quand il annonce, presque solennellement,  que ses hommes  vont débusquer la personne à l’origine de ce coup de fil,  avec toutes les conséquences judiciaires qui en  seront tirées. Comment peut-il en être aussi sûr si lui-même avance qu’avec le roaming, l’appareil qui a servi pouvait être manipulé depuis le Sénégal, même si le numéro affichait l’Etranger ?

Et comme si cela ne suffisait pour nous rassurer, il tiendra à nous préciser que le dispositif de notre pays est déjà fonctionnel et  qu’en cas de malheur, la riposte ne se ferait pas attendre.

Autrement dit, la prochaine fois qu’il y aura  une vraie bombe qui nous éclatera au nez, il ne faudra pas trop  s’en faire. Ses services « réagiront » immédiatement.

Alors quid des  mesures de sécurité à prendre en amont, quand on sait que le monde est devenu une vaste poudrière qui voit partout  circuler  dhijhadistes  et autres kamikazes ? Que devons nous faire pour justement éviter que ce qui se passe ailleurs survienne au Sénégal ?

La réponse ne semble pas encore trouvée. Et quand, pour terminer, son Excellence nous « rassure » en répétant qu’il y a le mal partout et qu’il faut s y préparer, on est tenté de lui demander  quelles sont les dispositions qu’il dit que l’Etat a prises, pour nous recommander de ne pas nous alarmer. Un seul exemple suffirait, pour notre gouverne.

Le Piroguier

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15