ismaila madior fall thierno bocoum

CHRONIQUE- Vol autour de débats pseudo intellectuels

C’est d’abord le Professeur Ismaïla Madior Fall, devenu presque méconnaissable depuis quelque temps, qui ouvre le bal, pour décréter que le recours des députés qui ont saisi le Conseil constitutionnel pour obtenir l’annulation du vote de la proposition de loi portant révision du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, devrait être déclaré irrecevable.

Mais à peine l’encre a t’-elle séché, que voilà que Thierno Bocoum, le député de Rewmi, qui monte à son tour sur le ring, pour nous signifier que le professeur s’éloigne de plus en plus de l’orthodoxie que lui exige sa posture d’intellectuel et de professeur d’université pour verser dans le raisonnement facile et l’argumentaire partisan et politicien.

Et tout de suite, les épées de sortir de leur fourreau, sans tenir compte du climat de ramadan qui prévaut, et de la lassitude de leurs compatriotes, de passer leurs temps à discuter chiffons politiques.

Mais ces deux plumes trempées dans du vitriol, ne peuvent elles pas comprendre que certains d’entre nous en ont ras le bol de ces discours politiques stériles, de ces estocades à volapié qui ne servent à rien d’autre qu’a s’assurer des postures crypto-personnelles ?

Beaucoup d’entre nous sont en tout cas, outrés par le niveau actuel des débats de nos intellectuels. Au lieu de se pencher sur les vrais problèmes qui inhibent notre développement, les voilà toujours en train de se déchirer pour des prébendes, des calculs politiciens et autres soucis qui n’intéressent pas franchement le commun des sénégalais.

Que voulez vous que cela nous fasse s’il faut maintenant que les députés soient au nombre de 10, 20, ou 30 pour former un groupe parlementaire? Quelle incidence pour les pauvres goorgoorlous que nous sommes?

Si tous les deux croient que nos vrais problèmes se situent au niveau de l’organisation des parlementaires dont l’utilité publique reste encore à démontrer, c’est qu’ils doivent appartenir à une autre galaxie. Pour rester poli.

LE PIROGUIER

 

Voir aussi

10707518-17653118-1

PSE : Macky Sall annonce plus de 600 milliards FCFA pour l’axe 3.

Le plan Sénégal émergent (Pse) est réparti en trois phases différentes. La dernière partie de …