images (2)

Ci-gît la CREI

Mission accomplie ! La Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) s’en va. Un débat est inutile. Macky Sall, Président de l’Assemblée nationale n’a pas pu entendre Karim Wade quand il fut le tout-puissant Ministre d’État de tout et de rien. L’écrasante classe politique libérale a fait bouclier pour éloigner ceux qui osaient le convoquer. C’était la Génération du Concret que l’autre a appelé en la caricaturant par la Génération que les Cons créent ! Hélas !

Aujourd’hui, Macky Sall, président de la République, chef de l’État, Président du Conseil supérieur de la Magistrature, Président de son parti l’APR, a activé la CREI de Diouf et a fait entendre Karim Wade au vu et au su de tous. Condamné, il a purgé pendant trois une infernale épreuve carcérale. Les autres ont vu leurs dossiers bloqués sous coudes.

La CREI est ainsi en fin de mission. Dût quiconque en être offusqué, Macky Sall a usé de ce que la loi lui permet pour libérer le détenu, tourner la page et tendre à des retrouvailles d’une famille libérale que l’enjeu du pouvoir a mis dans une arène fratricide qui redonne au champ politique une autre physionomie.

Macky Sall a l’État. Et quand l’État est faible, nous périssons. Mais quand il est fort, il nous écrase. C’est la leçon de Paul Valéry. L’État Macky est fort et il écrase la CREI. C’est un fait et on ne peut rien contre les faits.

Domou rewmi

Voir aussi

telechargement-3

REGULARISATION D’ELEVES SANS ACTES D’ETAT-CIVIL L’UE et de l’UNICEF mettent plus 60 millions sur la table

L’Union européenne et l’UNICEF ont accordé au Sénégal une enveloppe de plus 60 millions de francs CFA, destinée à appuyer …