Accueil / FAITS DIVERS / Cinq Sénégalais condamnés en Gambie à 18 mois de travaux forcés

Cinq Sénégalais condamnés en Gambie à 18 mois de travaux forcés

Cinq ressortissants sénégalais ont été condamnés mercredi à Serre Kunda, à une peine de 18 mois de travaux forcés après avoir été reconnus coupables d’être entrés illégalement en Gambie avec des armes à feu. « Vous n’êtes rien d’autre qu’un groupe de bandits avec le désir naturel de semer le désordre », leur a déclaré le juge du tribunal de Kanifing, Pa Harry Jammeh. « Vos actes sont déplorables puisqu’ils n’ont pas d’autre but que de menacer la paix et la sécurité de ce pays (la Gambie).

Source : Le Matin
Par conséquent, vous méritez une peine maximale afin de décourager ceux qui seraient tentés de vous imiter », a-t-il ajouté.

Le magistrat a insisté sur le fait que la peine de prison devait être appliquée sans que les condamnés aient l’option du paiement d’une amende et qu’ils seraient expulsés vers le Sénégal après avoir purgé leur peine. Il a ordonné aux forces de sécurité gambiennes de confisquer les armes et la pirogue au bord de laquelle les cinq condamnés ont été arrêtés le 6 février, détenant trois AK-47, des armes de 93mm de calibre et 15 cartouches. Leur avocat, Atouman Gaye, a aussitôt interjeté appel, dénonçant la lourdeur de la peine appliquée à ses clients, à savoir Serigne Ngom, Pape Dramé, Seydou Thiam, Youssou Diop et Aly Thiam. « Le juge a ignoré toutes les requêtes de ma plaidoirie et a, au contraire, infligé une peine maximale à mes clients », a déploré l’avocat.

À voir aussi

Rosalie avait fracassé la tête de sa nièce avec une écumoire lors d’une bagarre

Une affaire de famille a atterri, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits …

Usurpation de fonction: Un clerc et 5 agents de sécurité risquent 6 mois ferme

Attraits, hier, devant le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar pour usurpation de …