Accueil / SOCIETE / Cite Aliou Sow : Les habitants manifestent contre l’occupation anarchique

Cite Aliou Sow : Les habitants manifestent contre l’occupation anarchique

Les habitants de la Cité Alioune Sow interpellent les autorités. Victimes de la construction anarchique sur la voie publique et des dépôts des ordures qui envahissent leur cité, ils ont arboré des brassards rouges pour manifester leur colère. C’était lors d’un Sit-in organisé ce mercredi.

 Les habitants de la Cité Alioune Sow ne comptent pas baisser les bras pour lutter l’occupation anarchique de leur cité. Selon Mariama Diaryatou Fall, ses voisins et elle sont victimes de l’occupation anarchiques des voies publiques de la part des gros bonnets. Ils respirent tous une odeur nauséabonde qui peut impacter négativement à leur santé. « La cité Alioune Sow qui se trouve dans la commune de Golf Sud, n’a pas de terrain de football où les sportifs peuvent s’épanouir. Il existe des bâtiments construits anarchiquement dans la zone qui est habitée par des centaines de familles », a-t-elle expliquée. Beaucoup de localités de la banlieue sont confrontées à des problèmes d’encombrement des voies publiques. Pour Omar Sow, « cela commence à durer. Les autorités sont interpelées pour résoudre la question. Des dépotoirs d’ordures entourent la Cité. Et pourtant, beaucoup de démarches ont été entamées depuis longtemps pour demander aux propriétaires de terrains de prendre des mesures pour se conformer aux normes autorisées par les services de santé et autres avant d’implanter leurs bâtiments. Mais cela semble être tombé dans l’oreille d’un sourd. C’est ce qui fait que les habitants qui se sentent menacés sont sortis de leur réserve pour manifester leur colère ». Même son de cloche du côté Monsieur Diop, selon qui « les manifestants ne comptent pas baisser leurs bras jusqu’à obtenir gain de cause. Chaque jour que Dieu fera, les populations de la Cité poseront des actes allant dans le sens de dénoncer la situation difficile qu’elles sont en train de vivre au niveau de la localité », a-t-il martelé.

Sada Mbodj

 

À voir aussi

Fissel: Un homme égorge sa femme enceinte…

Horreur! Après le drame des Maristes, où une Aida Mbacké dame est suspectée d’avoir tué …

Affaire Ndiaga Diouf: Pourquoi le parquet a renvoyé le dossier de Barth

Le procès sur l’attaque de la mairie de Mermoz-Sacré-Coeur, le 22 décembre 2011, au cours …