ACTUALITE

CITÉ CÉLIBATAIRE RUE 10- 30 foyers escroqués et  menacés de déguerpissement

  • Date: 15 mars 2016

 Des familles de la Cité célibataire, Rue 10, ont perdu le sommeil. Elles l’ont fait savoir, au Dr  Malik Diop qui effectuait une visite de proximité dans leur localité. Des moments de partage et d’écoute, pour mieux expliquer les réformes et surtout les droits nouveaux. L’ex-Maire de Fann, Point E, Amitié, en a profité pour tirer sur l’opposition qui « polémique beaucoup » et d’appeler à un vote du Oui massif, le 20 mars prochain.

Escroqués, laissés en rade, déboussolés. C’est l’état dans lequel se trouvent trente familles de la Cité célibataire sise à la Rue 10. Laissé par le pouvoir colonial, et recevant, des personnes de tous âges, ce quartier donne un autre visage. Entre de belles bâtisses, 30 familles ont perdu le sommeil, menacées d’expulsion, en août prochain. Elles l’ont fait savoir au Dr Malik Diop, qui faisait du porte-à-porte. Un promoteur immobilier leur a promis un Eldorado dans la banlieue. Et ce dernier, depuis 5 ans, attend un début de solution et de recasement. Ils ont donc profité de ces échanges, pour s’en ouvrir au leader de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY). Tout en lui demandant de mieux s’impliquer, pour porter au chef de l’État, les problèmes de la base. Et surtout que la classe politique ne se lasse pas manipuler par des personnes venues d’autres horizons, rien que pour s’approprier les ressources naturelles du pays.

Ainsi, l’ex-Maire de Fann, Point E, Amitié, qui suivait depuis lors le dossier, a prêté une oreille attentive à ces populations. C’est pourquoi, il a souligné l’aspect important de ces réformes. Dont l’un des points porte sur les nouveaux droits. Pour le Dr Diop, il s’agit de trois nouveaux. « Le droit environnemental va permettre aux Sénégalais d’avoir un environnement sain qui permette de vivre en harmonie ». Par ailleurs, « les contentieux fonciers sont quasi permanents entre pouvoirs publics et populations et citoyens ». Avec ce nouveau droit, « de manière définitive, le problème est régulé et réorienté, mis sur le bon droit ». Quant au droit aux ressources naturelles, cela arrive à point nommé. Avec le pétrole, le gaz et cette disposition de la constitution pour les populations.

C’est pourquoi, le leader de Benno Bokk Yakaar (BBY) a tiré sur cette opposition qui est « malhonnête intellectuellement, soit elle sait mais n’est pas objective soit elle est ignorante ». Et de s’en prendre à tous « ces politiciens professionnels qui sans la politique ne vivent pas. Et qui font tout pour oublier les intérêts des populations ».

Concernant l’approche, proximité, le Dr Malik Diop rappelle « qu’il s’agit d’une campagne de consultation référendaire, où on n’élit pas une personne, mais où il faut voter pour un programme de 15 points ». Où les populations « doivent être au courant du contenu ». Une raison, pour « faire maison après maison, pour donner la bonne information. Et de manière libre faire les choix et dès lors qu’ils sont bien informés, le seul choix qui s’impose c’est voter Oui ».

Dans le programme, il est prévu des thé-débats, des rencontres avec le troisième âge, les femmes, les jeunes, les associations de ladite localité.

Ndèye DIAW

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15