Accueil / FAITS DIVERS / Clandestins : Il se pend, après avoir su que ses amis ont pris la mer sans lui

Clandestins : Il se pend, après avoir su que ses amis ont pris la mer sans lui

Un jeune commerçant a été retrouvé mort pendu dans sa chambre, après voir mal vécu le départ incognito pour l’Espagne de ses deux amis avec lesquels il avait mûri le projet d’émigrer clandestinement à bord d’un bateau, rapporte vendredi le quotidien Walf Grand Place qui renseigne pourtant que les ’’comploteurs’’ n’ont pas atteint leur objectif, car ils ont eux aussi été retrouvés morts sur la plage de Nouadhibou en Mauritanie.

Source : Sudonline
Commerçants au marché de Yeumbeul (banlieue dakaroise), les trois amis en avaient assez de faire du négoce à la petite semaine, d’où ils fomentèrent le projet d’aller en Espagne via la mer. Les contacts sont mis en branle et, de fil en aiguille, ils parviennent à dénicher un rabatteur qui les met en contact avec un piroguier à qui ils versent chacun, 350.000 FCFA pour un voyage à Barcelone de quatre à cinq jours.

Toutefois, le jour du départ fixé le 1-er juin dernier, deux des amis partent sans crier gare, laissant en rade leur compagnon. Au comble du découragement, ce dernier, tout en gardant de dire pourquoi tombe dans une profonde dépression et menace à tout bout de champ de mettre fin à ses jours. Ce qu’il fera hier matin, jeudi, quand on le retrouva pendu dans sa chambre.

C’est seulement après ce geste désespéré que les parents du jeune homme ont su les raisons de son suicide, indique le journal qui ajoute qu’au moment où le ’’trahi’’ se donnait la mort il ne savait pas que ses amis l’avaient précédé dans l’au-delà, car retrouvés morts, il y a presque une semaine, sur la plage de Nouadhibou, en compagnie de plusieurs candidats malheureux à l’émigration clandestine.


À voir aussi

Il tue son ami, avant de se suicider

Un entrepreneur s’est suicidé ce mercredi à Kounoune avec son pistolet après avoir tué de …

Banlieue Un journaliste menacé de mort

Un journaliste qui travaille dans une télévision privée de la place, a reçu des menaces …