amadouba_ecofinance

CLASSEMENT DES PAYS AFRICAINS LES PLUS PROSPERES EN 2016- Le Sénégal classé 7ème

Le Legatum Institute a publié l’édition 2016 du Legatum Prosperity Index, un indice qui évalue chaque année le niveau de prospérité des Etats à l’échelle mondiale. Le Sénégal figure dans le top 10 des pays les plus prospères.

Depuis 2006, l’institut de recherche anglais, The Legatum Institute, dévoile l’indice de prospérité de 142 pays à travers le monde. L’institut a pour ambition de ne pas mesurer uniquement la richesse économique, mais aussi le bien-être de la population d’un pays. Elle se base sur huit principaux critères de mesure, à savoir : l’économie, l’entrepreneuriat et les opportunités, l’éducation, la santé, la gouvernance, la sécurité, les libertés individuelles et le capital social, sur quatre ans. Le Sénégal reste le 7ème  pays le plus prospère en Afrique, selon ce rapport publié par le Think tank londonien. Notre pays doit sa bonne place pour avoir réalisé de belles progressions du fait de l’amélioration de ses performances dans les domaines de la liberté personnelle et de la gouvernance. L’Afrique du Sud reste le pays africain le plus prospère en Afrique et le Botswana deuxième. Et c’est ce sont les catégories éducation, gouvernance, présence d’opportunités d’entrepreneuriat, sécurité et liberté personnelle qui ont tiré ce dernier pays vers le haut. Le Maroc occupe la troisième position dans ce classement devant la Namibie, l’Algérie, la Tunisie, le Sénégal, le Rwanda et le Ghana. Le Burkina Faso ferme le Top 10. Legatum Institute souligne que le Rwanda a réalisé la plus forte progression par rapport à la précédente édition du classement grâce notamment aux réformes lancées dans le domaine du renforcement de l’Etat de droit et de la lutte contre la corruption. Legatum Institute établit son classement en se basant sur les niveaux de PIB par habitant ainsi que sur 89 facteurs qu’il regroupe en huit grandes catégories : l’économie, la présence d’opportunités d’entrepreneuriat, la gouvernance, l’éducation, la santé, la sécurité, la liberté personnelle et enfin le capital social. La catégorie «liberté personnelle» inclut, entre autres, la liberté d’expression et de conscience ainsi que la tolérance à l’égard les minorités.

Khady T. COLY

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *